Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sekoia lève 10 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de sa plateforme de cybersécurité

Levée de fonds Sekoia, start-up française passée du conseil en entreprise à la commercialisation d'une plateforme SaaS dédié à la cybersécurité, a levé 10 millions d'euros. Une première levée de fonds devant lui permettre d'accélérer la commercialisation et de développement de sa solution Sekoia.io, lancée en janvier 2020.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sekoia lève 10 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de sa plateforme de cybersécurité
Sekoia lève 10 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de sa plateforme de cybersécurité © Unsplash/Burst

Sekoia a annoncé mardi 6 octobre 2020 levé 10 millions d'euros. Une levée de fonds en série A pour la start-up française qui est passée du conseil en entreprise aux développements de logiciels pour anticiper les menaces cyber. Cette levée de fonds a été menée auprès d’Omnes et Alliance Entreprendre.

Des besoins en cybersécurité
Fondée en 2008, Sekoia s'est lancé dans le logiciel en 2016 et a lancé sa plateforme Sekoia.io en janvier 2020. Commercialisée en mode SaaS, la plateforme anticipe et détecte les menaces cyber et automatise des réponses. Forte de 10 années d'autofinancement, la deep tech a finalement décidé de lever des fonds afin d'accélérer la commercialisation de sa plateforme et renforcer ses équipes R&D. Pour l'instant, Sekoia souhaite se concentrer sur le marché européen.

La start-up se focalise sur "l’anticipation des menaces et l’automatisation des défenses", explique Freddy Milesi, CEO et cofondateur, dans un communiqué. La cybersécurité est un sujet porteur et primordial à l'heure où les cyberattaques se multiplient. Contraints de revoir leur mode de fonctionnement et de mettre en place le télétravail rapidement en raison du confinement, seuls 7% des industriels ont estimé que leur stratégie de cybersécurité était suffisante durant la crise sanitaire, selon un rapport de Kaspersky.

Cette levée de fonds doit aussi lui permettre de recruter 20 à 30 personnes sur des postes d’ingénieurs de data scientists et de commerciaux, dans les 6 prochains mois afin d'atteindre un effectif d'une centaine de personnes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media