Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Semi-conducteurs : les investissements R&D atteignent le record de 56,4 milliards de dollars en 2015

Selon IC Insights, les investissements de R&D dans les semi-conducteurs se montent à 56,4 milliards de dollars en 2015. Un record. Un effort qui devrait même être porté à 76,3 milliards de dollars en 2020. Un grand défi pour cette l’industrie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Semi-conducteurs : les investissements R&D atteignent le record de 56,4 milliards de dollars en 2015
Semi-conducteurs : les investissements R&D atteignent le record de 56,4 milliards de dollars en 2015

Pas de pause dans les investissements de R&D dans l’industrie des semi-conducteurs. Alors que le marché mondial des puces électroniques a reculé de 1% en 2015 à 353,6 milliards de dollars, ils ont augmenté de 0,5% pour atteindre le record de 56,4 milliards de dollars, estime IC Insights. L’intensité de R&D (l’investissement de R&D rapporté au chiffre d’affaires) s’établit à 16%, contre 15,8% en 2014.

 

Intel, champion de la R&D dans les puces

Intel, numéro un mondial du secteur, s’impose également comme le champion des investissements de R&D avec un montant de 12,1 milliards de dollars en 2015, soit 24% de son chiffre d’affaires dans les semi-conducteurs. Qualcomm et Samsung occupent les deux autres marches du podium avec respectivement 3,7 et 3,1 milliards de dollars et des taux de 23,1% et 7,5%.

 

Malgré ses difficultés, STMicroelectronics se défend encore bien en innovation. Son effort en R&D se monte à 1,4 milliard de dollars et 20,6% de son chiffre d’affaires, ce qui le place à la dixième position dans le monde. La fabricant franco-italien talonne de près le taïwanais MediaTek (1,46 milliard de dollars et 21,8%) et le coréen SK Hynix (1,42 milliard de dollars et 8,4%).

 

Inflation inninterrompue des investissements R&D

L’industrie des semi-conducteurs est confrontée à une inflation ininterrompue des investissements de R&D, et ce même quand le marché est en baisse. Chaque génération de puces électroniques réclame davantage de moyens tant en développement qu’en production. Le ratio dépenses R&D-chiffre d’affaires chez Intel est ainsi passé de 9,3% en 1995 à 24% en 2015. C’est un grand défi qui explique la vague de consolidation sans précèdent en cours dans le secteur.

 

IC Insights n’entrevoit pas de ralentissement. Au contraire, cette inflation va poursuivre pour porter les investissements de R&D à 58,9 milliards de dollars en 2016 et à 76,3 milliards de dollars en 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale