Semiconducteurs : Micron contraint à un plan d’économie de 320 millions de dollars par an

Le fabricant américain de puces mémoires Micron Technology creuse ses pertes à 215 millions de dollars au deuxième trimestre 2016. Une détérioration qui le conduit à lancer un plan d’économie de 80 millions de dollars par trimestre et à réduire ses effectifs.

Partager
Semiconducteurs : Micron contraint à un plan d’économie de 320 millions de dollars par an
Mémoires flash de Micron Technology

Micron Technology se serre la ceinture. En difficultés pour le deuxième trimestre consécutif, le fabricant américain de puces mémoires lance un plan d’économie trimestriel de 80 millions de dollars à atteindre au troisième trimestre 2017. Un projet qui implique la mise en place de plusieurs mesures de diminution des coûts, dont la réduction des effectifs. La direction ne dévoile pas à ce stade le nombre de postes à supprimer.

2000 à 3000 postes à supprimer

Troisième fournisseur américain de semiconducteurs et cinquième mondial derrière Intel, Samsung, SK Hynix et Qualcomm, selon IHS, Micron Technology affiche un chiffre d’affaires de 14 milliards de dollars en 2015, en baisse de 12,6% par rapport à 2014. Le groupe emploie un peu plus de 30 000 personnes dans le monde et dépense aux alentours de 600 millions de dollars par trimestre en frais d’exploitation. Le plan d’économie envisagé pourrait entrainer la suppression de 2000 à 3000 postes.

Pénalisé par le déclin des PC, qui constituent 25% de ses ventes de mémoires vives Dram, Micron Technology souffre aussi de son retard dans les mémoires non volatiles Flash 3D, un créneau largement dominé encore par Samsung. Il est également à la traine en matière de miniaturisation puisqu’il commence tout juste sa transition vers la gravure de 20 nanomètres pour ses Dram, alors que son plus grand concurrent Samsung en est déjà à la génération d’après de 18 nanomètres. Il subit enfin la baisse des prix qui a atteint au deuxième trimestre 2016 en moyenne 11% pour ses Dram et 6% pour ses mémoires Flash.

Des pertes financières plus que doublées

Dans le rouge depuis le début de l’année 2016, le groupe voit sa situation se dégrader. Au deuxième trimestre 2016, il creuse ses pertes à 215 millions de dollars, contre une perte nette de 97 millions de dollars au trimestre précédent et un bénéfice net de 491 millions de dollars un an auparavant. Le chiffre d’affaires a plongé de 25% à 2,9 milliards de dollars par rapport au deuxième trimestre 2015.

Selon Statistica, Micron Technology s’impose comme le troisième fournisseur mondial de mémoires Dram avec 18,5% de part de marché au premier trimestre 2016, derrière Samsung (46,4%) et SK Hynix (18,5%), et le quatrième des mémoires Flash avec 13,3% de part de marché, derrière Samsung (35,1%), Toshiba (21,6%) et SanDisk (15,1%).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS