Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sept raisons d'utiliser "digital" pour parler de numérique, et vice versa

L'Académie française vient de recommander l'usage du mot numérique pour parler de la révolution digitale. Un faux-combat.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sept raisons d'utiliser digital pour parler de numérique, et vice versa
Sept raisons d'utiliser "digital" pour parler de numérique, et vice versa © DR

Ah, l’Académie française, cette belle assemblée qui adoube des mots tombés dans le domaine public depuis longtemps. Si elle n’était pas là, vraiment la langue française serait orpheline. Dans une très courte note, les sages du quai Conti viennent de rappeler ce que digital veut dire en bon français et conseillent d’utiliser à sa place le mot "numérique". Un combat sans doute d’arrière-garde tant ce vocable américain s’est imposé rapidement comme un synonyme valable pour désigner la chose. Ce mot est bel et bien pertinent pour parler de cette révolution technologique. Revue des arguments qui plaident pour l’usage du mot digital :

1. Parce que l’usage l’a consacré

2. Parce que Larousse l’a adoubé cette année

3. Parce que le numérique se pratique avec les doigts : clavier, souris ou écran… tactile, il va sans dire !

4. Ce que confirme l’étymologie du mot anglais et français basée sur la même racine latine : digitus, les doigts. Digital en anglais est issu de digit, qui désigne les nombres par référence à l’habitude que l’on avait de compter sur les doigts

5. Parce que l’expression "empreinte digitale" y gagne une autre dimension pas inintéressante pour parler e-réputation

6. Parce que la première utilisation du terme digital, au sens numérique, date de 1968 selon l’excellent site trésor de la langue Française

7. Enfin, parce que les journalistes ont besoin de synonymes pour ne pas répéter numérique à chaque ligne dans leurs articles

À bon (re-)lecteur, salut !

Thibaut de Jaegher

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

13 commentaires

Matthieu
20/08/2015 11h27 - Matthieu

Pour la raison 1 validons alors l'utilisation de "Au jour d'aujourd'hui" ! Raison 2, comme les termes "bolos" et "zénitude" par exemple ? Pour la raison 3, un toucher rectal est donc du domaine du digital ? Plus sérieusement, la plupart des actions humaines se font avec les doigts, on n'appelle pas ça du digital pour autant ! Pour la raison 4, je ne dirais pas mieux que LERIVAGE. La raison 5, on parle aussi d'empreinte digital au sujet de l'empreinte cabrone... d'accord mettons tout cela dans le même panier, ça aidera les journalistes à écrire sur plein de sujets différents avec les mêmes mots (cf raison 7) Et pour la raison 6, le lien est HS... mais ça ne nous rajeunit pas ma bonne dame ! Merci pour cette réflexion vraiment intéressante, et surtout dans l'air du temps !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Vincent
24/11/2014 09h29 - Vincent

8. Faire rire. Parce bien souvent, les phrases utilisant "digitale" par erreur obtiennent un double sens assez croustillant.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Chankel
01/06/2014 10h35 - Chankel

Tout-à-fait d'accord avec ssssteffff. Le Larousse n'a jamais été une référence, et utiliser un terme anglais alors que le terme français approprié existe depuis toujours n'a aucun intérêt. Et moi je ne trouve pas "in" de dire "digital", mais plutôt "out"...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

ssssteffff
17/04/2014 07h27 - ssssteffff

Si je vous suis, on peut de permettre de dire digital parce qu'on l'utilise avec les doigts ? Donc la XBox One avec contrôle vocal et gestuel (nullement besoin de ses doigts pour l'allumer ni interagir avec) n'est pas du digital mais du numérique ? Autant je suis le premier à railler l'Academie lorsqu'elle introduit des néologismes après des années d'utilisation de mots anglais (à défaut d'équivalents français, ex buzz => ramdam), d'autant plus quand ils sont maladroits (tuning => bolidage, or le tuning s'applique à tous les domaines, pas uniquement aux "bolides"), autant je trouve ridicule de défendre l'utilisation d'un mot anglais lorsqu'on a un équivalent français depuis des décennies. Et c'est le cas de numérique / digital. Mais bon, ça fait "in" de dire "digital"...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

jpc
17/01/2014 12h08 - jpc

Le problème du digital, c'est qu'il fait croire que l'on a la maitrise de l'outil numérique avec ses doigts, or la plupart des doigts qui tapotent une tablette ou autre périphériques end user ne connaissent pas les conséquences en terme de trackage, filtrage, etc. qui se passe dans les réseaux et machines "numériques". Parler de digital, c'est vouloir perpétuer cette ignorance...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

sofdeboisco
15/01/2014 18h37 - sofdeboisco

Le mot numérique est déjà entré dans le langage courant, au côté du mot digital d'ailleurs. Donc ce n'est même pas un sujet de débat. Les deux cohabitent très bien.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

LB
15/01/2014 00h06 - LB

Parce que numérique fait référence aux nombres, alors que digital fait référence aux chiffres, ce qui n'est pas la même chose. En l'absence de chiffrique (ou de chiffral), digital, presque inutile jusqu'alors, fera très bien l'affaire.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Julien Delalande
13/01/2014 02h58 - Julien Delalande

M. Thibaut De Jaegher, On peut comprendre que devoir vous déjuger avec votre "usine digitale" est au dessus de vos forces... Dommage que ça vous amène à dire un peu n'importe quoi comme l'ont bien prouvé les réactions précédentes ! Parmi les synonymes, il y a aussi "en ligne", électronique, information, multimédia, unimédia... L'imagination reste au pouvoir et l'universalité et la fluidité du français inégalable avec vos anglicismes recalés ! Bonne année quand même car vos informations de qualité ne pourraient qu'être mieux valorisées avec nos conseils.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

lerivage
10/01/2014 01h50 - lerivage

Raison 1: l'usage a consacré "computer" qui a été évincé par ordinateur Raison 2: Vers 1900 Larousse a adopté "steamer". Sait-on encore ce que c'est? Raison 3: les empreintes sont digitales et le numérique se pratique surtout avec sa tête. Dit-t-on alors parler d'économie "Headique"? Raison 4: L'usage anglais ne justifie pas l'usage français. Les anglais utilisent donjon (dungeon) pour désigner un cul-bas-de-fosse. Raison 5: Dans deux ans e-reputation, qui est particulièrement foireux, aura disparu du radar dans peu de temps Raison 6: Il y a t'il prescription pour les erreurs? Raison 7: Vous cherchez des synonymes? Numeriek (néerlandais), numerisch (allemand), société de l'information (français). Raison 8: Un peu d'imagination en utilisant le grec et le latin peux nous fournir tous les néologismes nécessaires sans vouloir singer un voisin quelconque

Répondre au commentaire | Signaler un abus

cheramy
09/01/2014 21h37 - cheramy

Digital vient de "digit", signal représentant une impulsion semblable à un doigt, un 1, devant un zéro.tout le reste n'est que literature !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

TRIPLEZERO
09/01/2014 19h03 - TRIPLEZERO

Il vous faut aller au Québec , là bas les cousins parlent un bon français car ils maitrisent la langue anglaise .

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Veracruz
09/01/2014 11h48 - Veracruz

Pas besoin de tortiller comme ça ; si vous voulez utiliser "digital", dites digital et puis c'est tout. Personne vous arrêtera pour ça, pas la peine de recourir à la ringardisation simpliste sur un sujet aussi trivial. L'Académie Française fait ici simplement son travail : émettre des avis et des recommandations sur les évolutions de la langue française. Rien de plus. En l'occurence, vos 7 raisons sont plus des sophisme et contorsion qu'autre chose et ne changent rien à l'affaire ; en français, digital = ce qui ce rapporte au doigts. Le reste n'est que littérature.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Chob
09/01/2014 11h26 - Chob

Parce que les Espagnols et les Italiens utilisent également digital, Parce que Cap Digital devrait se rebaptiser Cap Numérique et l'Usine Digitale devrait changer de nom également, et que tous ceux qui ont digital dans leur nom devrait changer de nom, refaire un dépôt de marque, réserver de nouveaux noms de domaine, etc. ;-)

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale