Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SESAMm, la fintech qui détecte l'humeur des marchés financiers, lève 2,6 millions d'euros

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds SESAMm a annoncé le 9 mars 2018 une levée de fonds de 2,6 millions d’euros pour croitre à l’international. Basé à Metz, ce spécialiste de l’exploitation des données alternatives (blogs, forums, réseaux sociaux, etc.) pour la finance de marché va ouvrir une filiale à Londres et recruter 13 salariés d’ici la fin du 1er semestre 2018.

SESAMm, la fintech qui détecte l'humeur des marchés financiers, lève 2,6 millions d'euros
SESAMm, la fintech qui détecte l'humeur des marchés financiers, lève 2,6 millions d'euros © SESAMn

L’exploitation des réseaux sociaux, blogs et autres forums pour prédire l’évolution des marchés financiers fait les beaux jours de SESAMm. La start-up créée en 2014 à Metz a annoncé le 9 mars 2018 avoir bouclé une levée de fonds de 2,6 millions d’euros pour accélérer sa croissance internationale dans son cœur de métier. "Nous utilisons l’intelligence artificielle pour analyser les données textuelles publiées en ligne et ce qu’elles expriment en terme d’émotion, positives ou négatives",  livre Pierre Rinaldi, cofondateur et COO (chief operating officer) de SESAMm.

 

recrutements en vue et un développement à l'international

La société de 18 salariés implantée à Metz (1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2017), mais aussi Luxembourg et Paris planifie, courant 2018, l’ouverture d’une filiale à Londres. En parallèle, ses trois cofondateurs, Sylvain Forté, Florian Aubry et Pierre Rinaldi étudient sérieusement un déploiement outre-Atlantique : "Nous conduirons dans les prochains mois une offensive commerciale sur le marché américain dans la perspective de nous y implanter d’ici 2019", poursuit Pierre Rinaldi.

Pour compléter son panel de profils de haut-niveau en intelligence artificielle et analyse quantitative, la jeune pousse va recruter 13 salariés d’ici la fin du premier semestre. Elle cible des compétences dans les domaines de la data science, développement informatique, traitement automatique des langues ou encore l’analyse quantitative.

Les investisseurs principaux de cette levée de fonds sont la Caisse d’Epargne Lorraine, Champagne-Ardenne, le fonds Venture numérique lorrain, Bourgogne Angels, Pole Capital, ainsi que des investisseurs luxembourgeois, suisses et français.


Détecter l'humeur des marchés financiers

Hébergé au sein de la pépinière Synergie, portée par la Chambre du commerce et de l’industrie de Moselle, SESAMm appuie son développement sur deux solutions. La première, intitulée "Data Stream Premium" est un service haut de gamme de production de signaux prédictifs de trading à destination des hegde funds. La société a lancé l’an dernier, une seconde solution, "L’Humeur des marchés", une plateforme de visualisation de big data ainsi qu’un accès API (interface de programmation) qui propose des analyses et des données alternatives issues de 25.000 sources en huit langues dont le chinois et le japonais.

La signature de contrats majeurs avec deux asset managers de référence dans leurs pays respectifs, le japonais Nikko Global Wrap et La Française Investment Solutions (groupe La Française), donne des ailes à SESAMm. La start-up cible un chiffre d’affaires de  20 millions d’euros à l’horizon 2021 et une soixantaine de salariés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale