Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sharp investit 570 millions de dollars dans la préproduction d’écrans Oled

Cantonné aujourd’hui aux écrans LCD, le groupe japonais d’électronique Sharp va mettre en place deux unités pilotes de production d’écrans LCD pour smartphones. Un investissement qui vise à être prêt pour le futur iPhone 8 en 2018.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sharp investit 570 millions de dollars dans la préproduction d’écrans Oled
Prototype d'écran Oled souple de Sharp. © Sharp

Sharp se lance dans la course à la production d’écrans Oled. Le groupe japonais d’électronique, qui se cantonne aujourd’hui aux écrans LCD, va investir 57,4 milliards de yens, l’équivalent de 570 millions de dollars, dans deux lignes pilotes de fabrication, l’une dans son usine de Mie, l’autre dans son usine de Sakai. L’objectif est d’être prêt en juin 2018 à se lancer dans la production de masse d’écrans Oled souples à destination des smartphones.

 

Rester fournisseur d'Apple

Cet effort s’inscrit dans un investissement de 200 milliards de yens décidé conjointement avec son nouvel actionnaire de référence, le géant taiwanais de la sous-traitance électronique Foxconn, dans le développement et la production d’écrans organiques électroluminescents. Sharp figure parmi les trois fournisseurs d’écrans LCD pour l’iPhone aux côtés de son compatriote Japan Display Inc et du coréen LG Display. Or Apple prévoit de passer à la technologie Oled pour son iPhone 8 en 2018. Le groupe d’Osaka se prépare à cette échéance.

 

Sharp dispose d’une expérience de près de 40 ans dans le développement et la fabrication d’écrans à cristaux liquides. C’est ce précieux savoir-faire qu’il entend transférer dans la fabrication d’écrans Oled. Il veut utiliser les deux lignes pilotes pour accumuler des connaissances et parfaire les rendements de fabrication avant le passage en production de volume en 2018.

 

Monopole de Samsung et LG

Aujourd’hui, la production d’écrans Oled est quasiment monopolisée par deux fabricants coréens : Samsung Display dans les petits et moyens formats pour des applications comme les smartphones, et LG Display dans les grandes tailles pour la télévision. C'est ce duopole que Sharp, avec le soutien de Foxconn, veut briser.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media