Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sharp poussé par Foxconn à produire ses écrans Oled en Chine

Sous la pression de sa maison mère Foxconn, le groupe japonais d’électronique Sharp envisage de produire ses écrans Oled, non pas au Japon, mais en Chine. Avec l’objectif d’être plus proche de ses clients potentiels, Apple en tête.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sharp poussé par Foxconn à produire ses écrans Oled en Chine
Prototype d'écran Oled chez Sharp

Sharp, qui fabrique aujourd’hui ses écrans LCD exclusivement au Japon, est tenté de fabriquer ses futurs écrans Oled en Chine. C’est-ce que révèle le journal nippon Nikkei. Jusqu’ici, le groupe japonais d’électronique, fidèle à sa stratégie de protéger son savoir-faire et ses secrets de production, envisageait de le faire dans l’archipel nippon.

 

Garder Apple comme client

Sous contrôle du géant taiwanais de la sous-traitance électronique Foxconn depuis août 2016, Sharp est engagé dans une course contre la montre pour se convertir à la technologie Oled. Le groupe d’Osaka prévoit d’investir 200 milliards de yens, l’équivalent de 2 milliards de dollars, à cet effet, dont 570 millions de dollars dans deux lignes pilotes de production, l’une dans son usine de Mie, l’autre dans celle de Sakai. L’objectif étant de démarrer la production de masse en juin 2018 de façon à être prêt à équiper le futur iPhone 8.

 

Alors que Samsung embarque des écrans Oled depuis 2010 sur ses smartphones Galagy S et Galaxy Note, Apple reste toujours fidèle à la technologie LCD pour ses iPhone. Mais la firme à la pomme pourrait lancer un modèle d’iPhone 7S à écran Oled en 2017 et basculer entièrement sur cette technologie d’affichage pour son iPhone 8 en 2018. Sharp, qui figure parmi ses trois fournisseurs d’écrans LCD aujourd’hui aux côtés de son compatriote Japan Display Inc et du coréen LG Display, veut être prêt pour cette échéance.

 

Synergies avec Foxconn

En regardant vers la Chine, le groupe japonais veut se rapprocher de ses clients potentiels dans les mobiles, et tout particulièrement de Foxconn qui y assemble l’essentiel des volumes de l’iPhone pour le compte d'Apple. Il mise aussi sur les subventions et autres facilités accordées par le gouvernement central et les autorités provinciales pour la production locale d’écrans Oled.

 

Foxconn, dont le métier est d’offrir des services d’assemblage pour des équipementiers électroniques comme Apple, HP Inc ou Sony, dispose également d’une activité de production d’écrans LCD notamment à travers sa filiale Innolux. Le géant taiwanais cherche à faire jouer les synergies avec Sharp dans le développement des écrans Oled, avec la possibilité de lancre la production sur un site commun en Chine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale