Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Shift Technology désignée "fintech de l'année" par Finance Innovation

La scale-up spécialisée dans les solutions d'intelligence artificielle appliquées au secteur de l'assurance, et nouvelle licorne depuis l'année dernière, a trouvé un créneau porteur et dispose des moyens nécessaires à son expansion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Shift Technology désignée fintech de l'année par Finance Innovation
Éric Sibony, David Durrleman et Jérémy Jawish, les fondateurs de Shift Technology. © Shift Technology

La licorne spécialisée dans la détection de la fraude à l'assurance Shift Technology, vient de décrocher le prix de la fintech de l'année 2021, décerné par le pôle de compétitivité mondial Finance Innovation. Avec une croissance supérieure à 50% par an, une levée de fonds de 220 millions de dollars en 2021, une présence dans dix pays et un effectif déjà supérieur à 400 personnes, la scale-up est la championne toute catégorie du secteur de l'assurtech. 

IA as a service
La société, fondée en 2014 à Paris, fournit un ensemble de solutions SaaS (vendues par abonnement) basées sur l'intelligence artificielle pour optimiser la prise de décision et améliorer l'expérience client, à destination des assureurs et des courtiers. Historiquement positionnée sur la détection de la fraude au moment des sinistres en assurance dommage et santé, elle s'est diversifiée dans l'analyse du risque lors de la souscription, la détection des risques de conformité liés à la réglementation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, et les solutions d'automatisation et de simplification du parcours client pour la gestion de sinistre.

Tous ces cas d'usage font appel à son savoir-faire en matière d'analyse big data et d'intelligence artificielle. En se "branchant" sur les données et des assureurs, en les confrontant à des modèles et en les enrichissant avec des données extérieures (comme les points d'impact de la foudre pendant une tempête ou les réseaux sociaux), Shift est capable d'identifier les sinistres qui présentent des anomalies. La société communique sur un taux d'alertes pertinentes de 75%. Dans le domaine de l'automatisation, l'IA prend la forme d'un chatbot, par exemple.

De l'assurance dommage à la prévoyance
Une centaine d'entreprises du secteur de l'assurance sont clientes de ses solutions dans le monde. Récemment, la société a annoncé deux nouveaux clients, La Banque Postale Assurances IARD et le groupe de courtage Diot-Siaci.

Ses solutions permettent aux compagnies de réaliser des économies et d'accélérer le traitement des dossiers, ce qui a un impact sur la satisfaction des assurés. "L'assurance est un marché très compétitif, où les marges sont sous tension. La mesure de la satisfaction client est extrêmement importante pour les assureurs", explique à L'Usine Digitale Benoit Legros, VP customer success chez Shift Technology, où il est en charge du bon déroulement du déploiement des solutions chez les clients.

Autre sujet d'actualité, la prévoyance. Avec la crise sanitaire, les arrêts de travail, et notamment les plus longs, ont augmenté, et selon Shift Technology, "beaucoup de clients cherchent à s'équiper".

Pôle mondial de 300 data scientists
D’ici deux ans, Shift entend créer en France le plus important pôle mondial de data science dédié au secteur de l’assurance, avec plus de 300 data scientists, qui constituent déjà plus d'un tiers de ses effectifs. Elle a recruté 150 personnes rien qu'en 2021. Shift compte par ailleurs poursuivre son expansion internationale sur les grands marchés de l'assurance (la France est déjà minoritaire dans ses revenus), afin d'amortir ses coûts de recherche et développement, dans laquelle elle investit un tiers de son chiffre d'affaires.

Shift Technology succède à Greenly, lauréate de la fintech de l'année 2020. La start-up Silver, spécialisée dans le revenue based financing, remporte quant à elle le prix coup de cœur du jury. Les six autres finalistes de cette année, présélectionnés par un comité d’experts parmi 70 candidatures, étaient  Finfrog, Iceberg, iPaidThat, Lovys, Mila et Regate.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.