Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Shopify annonce de nouvelles fonctionnalités pour aider les commerces à surmonter la crise du Covid-19

Les commerçants souffrent beaucoup de la crise sanitaire et se tournent en conséquence vers le commerce en ligne. Pour répondre à leurs besoins, le fournisseur de solutions e-commerce Shopify fait plusieurs annonces, notamment à destination des restaurateurs. Il lance aussi une fonctionnalité de gestion financière simplifiée, intégrée à son application, qui remplace un compte bancaire dédié pour les entreprises de petite taille.
mis à jour le 20 mai 2020 à 19H25
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Shopify annonce de nouvelles fonctionnalités pour aider les commerces à surmonter la crise du Covid-19
Shopify annonce de nouvelles fonctionnalités pour aider les commerces à surmonter la crise du Covid-19 © Shopify

Shopify annonce ce 20 mai 2020 plusieurs nouvelles fonctionnalités pour sa solution de création et gestion de commerces en ligne. "Nous avons cherché dans nos roadmaps toutes les innovations qui pouvaient être utiles aux commerçants afin de les rendre disponibles le plus vite possible", a commenté Tobi Lütke, le CEO de l'entreprise canadienne, à l'occasion de sa conférence virtuelle ReUnite, dont le mot d'ordre est de soutenir les commerces physiques lors de la crise du Covid-19.

La gestion des finances intégrée au dashboard

L'annonce principale est Shopify Balance, une offre de comptabilité professionnelle simplifiée, directement intégrée au dashboard de Shopify et qui ne nécessite pas de posséder un compte bancaire dédié. L'entreprise explique avoir constaté que deux commerçants sur cinq gèrent leur business depuis leur compte bancaire personnel et que cela en complique la gestion. Shopify Balance leur permet de visualiser leurs transactions et leur trésorerie, et même de payer les factures, dans le panneau d'administration de leur boutique.

Cette offre s'accompagne d'une carte bleue virtuelle et physique, qui permet même de retirer de l'argent depuis un distributeur de billets. Elle dispose aussi d'avantages comme des remises sur les dépenses du quotidien, et n'impose pas de frais mensuels, ni de minimum d’opérations. Shopify Balance sera lancé en version bêta dès cette année aux États-Unis. Sa disponibilité en France et dans le reste du monde se fera dans un second temps, car elle est conditionnée à la disponibilité de Shopify Payments, également réservée à l'Amérique du Nord pour le moment.

Aider les restaurateurs à survivre à la crise

Au-delà de ces annonces, Shopify s'est surtout adapté depuis deux mois pour répondre aux besoins de clients auxquels il s'adressait peu auparavant : les commerces de bouche. "Restaurants, cafés, mais aussi boucheries se sont tournés vers le commerce en ligne car leurs établissements ont dû fermer durant le confinement", explique Emilie Benoit-Vernay, Country Manager France chez Shopify. Au niveau mondial, les commandes en ligne avec retrait en magasin ont augmenté de 443% en mars par rapport au mois de février. En France, le nombre de boutiques créées sur Shopify a augmenté de 82% en avril par rapport à mars, et le nombre de consommateurs effectuant un achat pour la première fois a progressé de 97%.

Shopify a d'ailleurs dévoilé à l'occasion de sa conférence un nouveau thème pour les restaurants, baptisé Express. Celui-ci permet de configurer facilement et rapidement une boutique en ligne, et d’obtenir ensuite des recommandations des clients pour en améliorer certains aspects si nécessaire.

Focus sur les commandes locales

En parallèle, Shopify met en place une solution de livraison du dernier kilomètre pour simplifier le commerce local. Il s'agit là encore de répondre au contexte de la crise sanitaire et des mesures de distanciation sociale. De mi-mars à fin avril, Shopify indique avoir enregistré un bond 176% des commandes locales aux Etats-Unis par rapport aux six semaines précédentes. Au 24 avril, près d'un quart des commerces physiques utilisant Shopify faisaient désormais appel à la livraison locale, contre 2% auparavant.

Les commerçants peuvent définir une zone de livraison assez simplement, soit en kilomètres soit à l'aide de code postaux. Ils peuvent ensuite définir des prix et même des trajets optimisés, ainsi que prévoir l'envoi de notifications aux clients lorsqu'une livraison est lancée. En France, l'entreprise a lancé un partenariat avec l'application Stuart, qui permet de faire appel à ses coursiers pour réaliser des livraisons de proximité.

Facebook Shops, un nouveau canal de vente

Dernière annonce et non des moindres : le partenariat avec Facebook concernant sa fonctionnalité Shops, annoncée hier soir. Shopify le voit comme une flêche de plus à son arc. "Nous croyons beaucoup au multicanal, affirme Emilie Benoit-Vernay. Magasin physique, site web, marketplaces, comme par exemple notre intégration avec Cdiscount, et désormais les réseaux sociaux. Facebook Shops devient un canal additionnel de vente au sein de Shopify qui permet à nos clients d'atteindre encore plus de monde." A cela s'ajoute la propre application marchande de Shopify, baptisée Shop et qui fonctionne elle-même peu ou prou comme une marketplace. Tout cela n'est cependant encore une fois disponible qu'au Canada et aux États-Unis pour le moment.

Un enjeu de pérennisation des nouveaux clients

Passé toutes ces annonces, l'enjeu pour Shopify dans les mois à venir sera de pérenniser les clients dont elle a fait l'acquisition durant la première vague de confinement. Attirés par une offre de trois mois gratuits, ces derniers continueront-ils l'aventure ? "Nous faisons beaucoup d'accompagnement, que ce soit sur la création et gestion des boutiques que sur le SEO et le marketing, répond Emilie Benoit-Vernay. Nous avons aussi un partenariat avec la CCI de Paris, un autre avec la Fédération française du prêt à porter féminin, plus un écosystème de partenaires qui a doublé l'année dernière. Il inclut des développeurs, des web designers, des agences... Nous proposons avec eux des offres packagées."

De quoi convaincre les commerçants français de rentrer une bonne fois pour toute dans le XXIe siècle ? Shopify profite en tout cas d'une dynamique favorable depuis son lancement dans l'Hexagone en mai 2018. La base de marchands français de la plateforme a augmenté de 54% en 2019, et le nombre d'acheteurs ayant effectué au moins un achat a progressé de 84%. Le volume de transactions a quant à lui connu un bond de 129%. Une tendance qui se poursuit pour le moment en 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media