Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Shopify ne prendra plus de commission aux développeurs tiers sur leur premier million de dollars de revenus

L'éditeur de solutions e-commerce Shopify a dévoilé plusieurs mises à jour de ses services à l'occasion de sa conférence annuelle Unite. On y trouve notamment de nombreux outils et extensions à destination des développeurs tiers pour permettre une meilleure personnalisation des boutiques. L'entreprise a également annoncé annuler sa commission sur le premier million de dollars réalisé par les développeurs sur sa plateforme.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Shopify ne prendra plus de commission aux développeurs tiers sur leur premier million de dollars de revenus
Shopify ne prendra plus de commission aux développeurs tiers sur leur premier million de dollars de revenus © Shopify

À l'occasion de sa conférence annuelle Unite, Shopify a annoncé de nouvelles mesures visant à faciliter les transactions et à attirer davantage de développeurs. La société a indiqué que revoir ses capacités d'encaissement pour permettre aux marchands de gérer des dizaines de milliers de transactions par minute.

Shopify espère ainsi permettre à ses utilisateurs d'être en mesure de faire face aux pics du Black Friday Cyber Monday, deux dates clés dans l'univers du commerce en ligne. "L'objectif de Shopify est qu’un marchand puisse à lui seul vendre 300 000 paires de baskets en un peu plus de huit minutes", a indiqué le géant. Parmi les autres mises à jour de Shopify Checkout, le géant a également dévoilé la possibilité pour les développeurs de faire des extensions pour créer des applications de paiement adaptées à leurs besoins. Le géant a annoncé accepter les paiements de la part de nouveaux acteurs à travers 200 marchés.

Réduction de la commission pour les nouvelles boutiques
L'éditeur de solutions e-commerce, a également profité de l'occasion pour annoncer réduire la commission sur son App Store. À partir du 1er août, la commission appliquée passera de 20 % à 0 % pour tous les développeurs qui gagnent moins d’un million de dollars par an. Avec cette offre attrayante, Shopify espère ainsi attirer davantage de boutiques en ligne sur son interface.

Selon Tobias Lütke, PDG de Shopify, "l'avenir du commerce en ligne repose sur l'expression créative". La société a ainsi également réduit la commission sur son Theme Store, un espace permettant aux commerçants de sélectionner un design gratuit ou payant pour leur boutique en ligne. Shopify a également annoncé ouvrir son Theme Store aux développeurs. Une première en trois ans. "Avec les développeurs, nous construisons ensemble l'infrastructure qui le rendra possible", a commenté Tobias Lütke.

Le géant a par la suite évoqué d’importants investissements dans son infrastructure mondiale. Shopify a ainsi mis à jour sa « Boutiques en Ligne », pour y intégrer "boutique en Ligne 2.0" et les "boutiques personnalisées", permettant aux développeurs de mettre sur pied une boutique en ligne avec davantage de flexibilité et à travers une configuration "sans code". À l'aide d'extensions, Shopify promet de "nouvelles possibilités de personnalisation de chaque aspect d'une boutique".

Le pari de la personnalisation
Afin d'illustrer le potentiel de ces nouvelles mises à jour, Shopify a permis à Netflix de les utiliser en avant-première pour sa boutique en ligne. Le géant du streaming a depuis le 10 juin dernier, une boutique dédiée aux produits dérivés inspiré des séries et films proposés dans son catalogue. On peut y retrouver, en collaboration avec le Musée du Louvre, des vêtements et des articles de décoration en édition limitée inspirés de la série française Lupin.

Shopify a insisté sur l'importance de la personnalisation des e-commerces. Le PDG de Shopify, à l'occasion d'une démonstration, a utilisé en avant-première Hydrogen, un framework React qui simplifie l'expérience de création de boutiques personnalisées. Du panier d’achat à la galerie multimédia en passant par les options d'abonnement, l'éditeur de solutions e-commerce souhaite offrir carte blanche aux marchands. "Toutes ces nouvelles mises à jour sont accompagnées de tutorial", a conclu la société.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.