Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Showroomprivé cherche un nouveau départ après son augmentation de capital

Showroomprivé a annonce le 21 décembre 2018 le succès de son augmentation de capital. Principalement financés par les deux fondateurs de Showroomprivé et par Carrefour, leur principal partenaire, les 40 millions d'euros générés par l'opération doivent servir à financer un investissement dans Beautéprivée et à internaliser une partie de la logistique.  

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Showroomprivé cherche un nouveau départ après son augmentation de capital
Showroomprivé cherche un nouveau départ après son augmentation de capital © Showroomprivé

Showroomprivé.com tente de se relancer. Le 21 décembre 2018, le principal concurrent de Vente-privee.com a annoncé le succès de son augmentation de capital, d'un montant de près de 40 millions d'euros. L'opération, majoritairement financée par Thierry Petit et David Dayan, les deux fondateurs, ainsi que par Carrefour, doit servir à financer l'acquisition de 40% du capital de Beautéprivée, pour 20 à 25 millions d'euros, et à internaliser une partie de la logistique.

"Le succès de cette opération va nous permettre de renforcer notre présence sur le segment de la beauté et de doter l’entreprise des moyens financiers supplémentaires pour conduire le plan stratégique 2018-2020", ont déclaré les cofondateurs de l'entreprise dans un communiqué.

 

Chute du cours

Réalisée du 7 au 17 décembre 2018, l'opération de Showroomprivé s'est faite par l'émission de 15 817 000 actions au prix de souscription unitaire de 2,50 euros. Cette annonce des fondateurs le 3 décembre 2018, alors que le cours du vendeur était de 3,40 euros, a entrainé une chute à 2,35 euros actuellement.


Cette baisse de Showroomprivé est une mauvaise nouvelle pour Carrefour, qui a investi 79 millions d'euros au début de l'année 2018 pour racheter la participation de près de 17% que possédait Conforama. En un an, l'action est passée de 13,50 à moins de 2,50 euros, ce qui représente une perte énorme pour le géant français de la grande distribution.

 

Le partenariat continue

Malgré tout, Carrefour continue de croire à ce partenariat. Au-delà de l'augmentation de capital, les deux entreprises réalisent des opérations marketing croisées et des points de retrait des commandes ont été installés dans environ 1 000 magasins. "Nous sommes fiers de la confiance de Carrefour qui va continuer à nous accompagner dans la réalisation de nouveaux projets de partenariats commerciaux", ont déclaré les deux fondateurs de Showroomprivé dans leur communiqué.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale