Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[SIDO 2019] Amiral Technologies met l’intelligence artificielle au service de la maintenance industrielle

Vidéo [UN JOUR, UNE START-UP] Spin-off du CNRS, la jeune pousse grenobloise Amiral Technologies adapte grâce à l'intelligence artificielle ses algorithmes à chaque usage pour favoriser la maintenance prédictive dans le domaine de l’industrie. Elle présentera sa solution aux entreprises à l’occasion du SIDO, qui se tient à Lyon les 10 et 11 avril 2019.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amiral Technologies met l’intelligence artificielle au service de la maintenance industrielle
La solution de Mazen Alamir et Katia Hilal, cofondateurs d'Amiral Technologies, prédit l'évolution de l'état d'une machine. © Amiral Technologies

Elle est encore jeune, mais affiche déjà de grandes ambitions. La start-up grenobloise Amiral Technologies, une spin-off du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) fondée en mai 2018, entend inventer "une industrie du futur zéro défaut et zéro panne". Sa spécificité : recourir à l’intelligence artificielle pour encourager et accompagner la maintenance prédictive d’équipements.

 

"PASSER DE LA MAINTENANCE CORRECTIVE A LA MAINTENANCE PREDICTIVE"

Amiral Technologies propose une solution complète, de l’identification des besoins d’un industriel à la mise en exploitation de capteurs connectés. "Le cœur de notre technologie repose sur l’extraction de données très précises sur les équipements", souligne Katia Hilal, présidente et cofondatrice de la start-up aux côtés de Mazen Alamir, lui-même directeur de recherche au CNRS. De quoi déterminer divers indicateurs de santé des machines… et réduire les coûts d’exploitation.

 

Concrètement, les capteurs installés par la jeune pousse sur les équipements industriels détectent divers signaux physiques comme l’intensité du courant électrique, des vibrations ou encore le taux d'humidité. Des algorithmes nourris à l’intelligence artificielle peuvent alors déterminer les défauts à venir sur une machine et alerter à l’avance lorsque sa fin de vie approche. "L’objectif est de pouvoir enfin passer d’une maintenance corrective coûteuse à une maintenance prédictive économique", résume la cofondatrice d’Amiral Technologies.

 

 

VERS L’INDUSTRIALISATION DE LA SOLUTION

Actuellement, la plupart des solutions du marché nécessitent un historique des défauts identifiés sur un appareil pour pouvoir recourir à l’intelligence artificielle. Des défauts qui, comme le note Katia Hilal, "sont aujourd’hui rarement répertoriés dans les faits". Et c’est là qu’intervient sa solution, qui exploite le machine learning… et permet ainsi de se passer de précédents audits. "Nous savons isoler des modèles permettant d’identifier les défauts les plus susceptibles de survenir. C’est ce que l’on appelle l’apprentissage non-supervisé", indique la présidente d’Amiral Technologies. La start-up propose sa technologie en deux temps. A tarif fixe, elle adapte son algorithme à un cas d’usage spécifique. Une licence d’exploitation est alors déterminée en fonction du nombre de capteurs déployés.

 

Aéronautique, automobile, énergie… En un an d’existence, l’entreprise a convaincu sept clients de secteurs d’activité variés parmi lesquels plusieurs grands comptes. "C’est dans une logique de continuité que nous allons présenter notre solution à l’occasion du SIDO", explique Katia Hilal. S’exposer à l’écosystème, nouer des partenariats avec des sociétés complémentaires et rencontrer de potentiels investisseurs : c’est la mission que s’est fixée Amiral Technologies pour le salon, qui se tiendra à Lyon les 10 et 11 avril prochains. Cette année, la jeune pousse amorcera l’industrialisation de sa solution. Sa preuve de concept (PoC) a convaincu ses clients… et Station F. Le campus de start-up l’a sélectionnée dans le cadre de son programme "Founders". De quoi accélérer son développement à Paris, tout en "cultivant son attachement" à la région grenobloise grâce à son équipe technique.

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media