Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[SIDO 2019] Sigfox et Michelin lancent Safecube, une co-entreprise proposant une solution de tracking intercontinental

Sigfox profite du SIDO, qui se tient à Lyon les 10 et 11 avril 2019, pour lancer Safecube. Cette co-entreprise créée avec Michelin et Argon Consulting propose de faire du suivi en temps réel des conteneurs transportés à travers divers continents.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sigfox et Michelin lancent Safecube, une coentreprise proposant une solution de tracking intercontinental
Safecube propose une solution permettant de suivre en temps réel des conteneurs transportés d'un continent à l'autre. © CMA CGM

A l'occasion du SIDO 2019, Sigfox annonce ce mercredi 10 avril le lancement de Safecube. Cette co-entreprise créée avec Michelin et Argon Consulting propose "une solution de géolocalisation et de suivi temps réel du transport intercontinental", résume à L'Usine Digitale Waël Cheaib, CEO de Safecube. Ce suivi intercontinental des conteneurs est multimodal : il est maritime mais peut aussi être réalisé en amont ou en aval lorsque le conteneur est transporté par train ou par camion. La solution sera commercialisée dès septembre 2019, précise-t-il.

 

D'un pilote avec Michelin à la création de Safecube

La création de Safecube fait suite à un pilote mené avec Michelin et Argon Consulting en août 2017. "Quand Argon Consulting est venu nous proposer ce pilote, on ne pensait pas que ça marcherait", confie à L'Usine Digitale Patrick Cason, directeur général de Sigfox France. Un tracker aimanté étant fixé à l'intérieur même du conteneur, cela complique en effet la communication avec le réseau bas débit de Sigfox. Mais le pilote a fonctionné : Michelin a pu suivre ses conteneurs transportés d'un entrepôt de Clermont-Ferrand (63) jusqu'à un entrepôt en Afrique du Sud. De même vers les Etats-Unis, les Caraïbes, Malte, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Moyen-Orient ou Singapour.

 

 

Rapidement, Sigfox et ses partenaires se sont aperçus qu'il y a une vraie appétence pour ce type de solution, pas chère et agnostique, permettant de suivre sa marchandise d'un continent à l'autre. "Aujourd'hui, pour transporter un conteneur, les entreprises interagissent avec une vingtaine d'acteurs différents : transporteur, gestionnaire d'entrepôts, douane…", liste Waël Cheaib. Il est compliqué de savoir où se situe le conteneur et cela peut prendre plusieurs jours pour connaître sa localisation.

 

suivi et optimisation de toute  la chaîne logistique

Le fait que Safecube soit une co-entreprise entre ces trois acteurs et non pas un transporteur maritime ou un logisticien est un vrai plus selon les dirigeants. Selon eux, les entreprises clientes de cette solution peuvent ainsi optimiser l'ensemble de la chaîne logistique et les coûts : il est possible d'étudier dans le détail le trajet réalisé par le conteneur et décider de revoir son contrat de transport maritime afin que le conteneur soit pris un charge à un autre port ou transite via une autre route. Par exemple, "en réduisant de deux jours les délais de transport entre la France et les États-Unis, Michelin a eu un retour sur investissement positif sur le service proposé", affirme Waël Cheaib. De même, en sachant qu'une livraison aura du retard, il est possible de ralentir une ligne de production plutôt que de l'arrêter. Cela est d'autant plus faisable que Safecube "envoie en temps réel des alertes en cas de retard", précise Waël Cheaib.

 

Pour les entreprises le désirant, il est également possible de suivre les conditions de transport : taux d'humidité, température, choc reçu, ouverture du conteneur… peuvent être facilement relevés. La coentreprise travaille au lancement d'autres projets mais n'en dira pas plus pour l'instant. "Safecube va évoluer en fonction des usages", assure simplement Waël Cheaib. La coentreprise imagine même déjà travailler de manière plus large avec les autorités portuaires afin de trouver des solutions pour sécuriser le suivi des marchandises et la manipulation de celles-ci au port.

 

Un marché pesant 5 milliards d'euros

Le transport intercontinental est un marché pesant 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et réalisant 100 millions d'expéditions de conteneurs chaque année. Un beau terrain de jeu pour Safecube. Et ce, d'autant plus que les marchés, les réseaux bas débit et les clients deviennent matures pour ce type de projet. Voyant que de grandes sociétés comme Michelin ou Airbus, l'un des premiers gros clients de Sigfox dans ce domaine du suivi logistique, se lancent dans de tels projets, la coentreprise est confiante sur l'adoption de sa solution par d'autres grands acteurs.

 

Il y a deux ans, le réseau Sigfox n'avait pas la même couverture et les capteurs coûtaient beaucoup plus cher. "Aujourd'hui le réseau Sigfox est déployé dans 60 pays et permet donc de répondre à une bonne partie des problématiques soulevées par les clients", affirme Patrick Cason. Prochain déploiement de grande envergure ? La Chine, où Sigfox espère proposer son réseau bas débit.

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale