Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sigfox veut connecter un milliard d'objets sur son réseau d'ici à 2023

Sigfox annonce avoir réalisé 60 millions d'euros de revenu en 2018. Si l'équilibre n'est toujours pas atteint, la pépite française de la connectivité bas débit souhaite poursuivre ses efforts en continuant à déployer son réseau sur de nouveaux marchés et en développant les services autour de son réseau basse consommation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sigfox veut connecter un milliard d'objets sur son réseau d'ici à 2023
"La vision de Sigfox ne s'arrête pas au déploiement total d'un réseau 0G", annonce Ludovic le Moan, PDG et co-fondateur de Sigfox © Rémi Benoit - Sigfox

Sigfox se rapproche de l'équilibre. L'entreprise toulousaine a annoncé mardi 19 février 2019 avoir augmenté ses revenus de 20% par rapport à l'année dernière pour atteindre 60 millions d'euros de revenu en 2018. Et avant de parler IPO, Sigfox veut poursuivre sa croissance et "se concentrer pour atteindre l'équilibre", précise Franck Siegel, directeur des opérations Sigfox.

 

La pépite de la connectivité bas débit précise avoir 6,2 millions d'objets connectés sur son réseau. Au total 13,3 millions de messages y transitent tous les jours, soit une progression de 300% par rapport à 2017. L'explication? Le nombre d'objets connectés progresse de 150% et la majorité des objets connectés auparavant utilisés dans des PoCs sont désormais des cas industriels. Preuve que sa technologie séduit.

 

Un milliard d'objets connectés en 2023

A l'occasion de la présentation des résultats, Franck Siegel a dévoilé la "stratégie 1B23" de l'entreprise qui "consiste à connecter un milliard d'objets sur leur réseau d'ici 2023". Pour y parvenir, l'entreprise toulousaine veut poursuivre son extension géographique. Présent dans 60 pays, Sigfox veut s'implanter dans 10 nouveaux marchés d'ici la fin de l'année 2019 dont l'Inde, la Chine et la Russie. Ces trois pays ont un potentiel énorme en nombre d'objets connectés pouvant utiliser le réseau basse consommation de Sigfox.

 

Pour améliorer son réseau et couvrir toutes les zones, Sigfox a aussi conclu un partenariat avec Eutelsat qui va lancer un premier satellite en septembre 2019. L'objectif de Sigfox est d'avoir "une trentaine de satellite d'ici 2023 afin de proposer une couverture globale avec une latence de moins de 10 minutes", détaille Raouti Chehih, directeur du département adoption et évangélisation technologique.

 

Afin de poursuivre son extension géographique entraînant des "investissements significatifs", selon Franck Siegel, Sigfox cherche actuellement à lever des fonds mais ne précise pas le montant qu'elle souhaite atteindre. Ce nouvel apport financier permettra aussi à la start-up toulousaine de continuer d'innover.

 

Suivi d'actifs et back-up de sécurité

"La vision de Sigfox ne s'arrête pas au déploiement total d'un réseau 0G", a annoncé dans une courte vidéo diffusée au début de la présentation Ludovic le Moan, PDG et co-fondateur de Sigfox. Allant dans ce sens et pour accroître ses revenus, Sigfox veut poursuivre sa transformation vers une entreprise de services. L'objectif est d'avoir 50% de ses revenus provenant des services en 2020, contre 20% aujourd'hui. Sigfox devrait prochainement annoncer la signature d'importants contrats avec un parc d'attraction et des hôtels implantés aux Etats-Unis

 

L'entreprise veut aussi multiplier les partenariats et développer de nouvelles solutions dans les deux principaux cas d'usage de son réseau basse consommation que sont le suivi d'objet et le back-up de sécurité si un autre réseau venait à ne plus fonctionner. Dans ce deuxième cas d'usage, Sigfox a un important partenariat avec Securitas Direct et fait un autre pas en direction du marché BtoC avec la présence de son réseau dans la dernière Freebox Delta dévoilée par Free en décembre dernier. Des discussions sont également menées avec l'opérateur américain Sprint.

 

Côté tracking d'objets, Sigfox souhaite multiplier les partenariats comme celui conclu avec PSA et IBM pour développer une solution de suivi des emballages pour le constructeur automobile. Sigfox lorgne aussi le secteur du e-commerce et du suivi de colis à l'aide d'une simple étiquette. Surtout, la pépite française ajoute que de nouvelles annonces seront faites lors de sa grand-messe Sigfox Connect qui se tiendra à Singapour en novembre 2019.

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media