Sista lance un fonds de 100 millions d'euros à destination des start-up fondées par des femmes

Le collectif Sista, qui cherche à réduire les inégalités de financements entre les femmes et les hommes entrepreneurs, lance son premier fonds à destination des start-up fondées ou cofondées par des femmes. Le Sistafund I souhaite collecter un total de 100 millions d'euros pour investir des tickets de 250 000 à 3 millions d'euros.

Partager
Sista lance un fonds de 100 millions d'euros à destination des start-up fondées par des femmes

Sista, un collectif qui vise à réduire les inégalités de financements entre les femmes et les hommes entrepreneurs, lance son premier fonds en partenariat avec l'accélérateur 50 Partners. Baptisé Sistafund I le fonds d'investissement a pour objectif de collecter 100 millions d'euros. Ce fonds, dont la création est annoncée le 4 octobre 2022, est initié par Tatiana Jama, cofondatrice de Sista et 50 Partners. BNP Paribas, la FDJ et L'Oréal ont déjà participé à ce fonds aux côtés d'entrepreneurs français.

Accélérer l'émergence d'une génération paritaire

Le premier véhicule d'investissement va investir du pré-seed à la série A des tickets allant de 250000 à 3 millions d'euros. Sont concernées les start-up avec au moins une femme cofondatrice et des équipes paritaires dans les secteurs de la fintech, la healtech, le SaaS et les start-up proposant des produits et services pour le grand public. Sont concernées les start-up principalement en France et en Europe mais le fonds ne ferme pas la porte à quelques investissements aux Etats-Unis.

Avec ce fonds, l'objectif est d'accélérer l'émergence d'une génération paritaire d'entrepreneurs. Le fait que les start-up fondées par des femmes aient plus de mal à lever des fonds est documenté. Selon le dernier baromètre Sista et BCG, aucune levée de fonds supérieure à 50 millions d'euros n'a été réalisée en France par une équipe fondatrice composée uniquement de femmes en 2021. Durant cette année, 88% du montant total levé par les start-up françaises fut capté par des équipes fondatrices 100% masculines.

Pourtant, "les start-up fondées ou cofondées par des femmes sont des investissements 2,5 fois plus rentables que les autres", assure le collectif. Le fonds souhaite donc contribuer à développer encore plus les performances des start-up. "L'opportunité est historique, commente Tatiana Jama, cofondatrice de Sista et Managing Partner de Sistafund I. Jamais autant de femmes n'ont entrepris, et les résultats de leurs entreprises surperforment."

Un pacte de parité

En parallèle, la French Tech prend également des initiatives pour renforcer la présence des femmes. Un Board Impact a été mis au point l'année dernière afin de favoriser les bonnes pratiques et promouvoir la diversité et la mixité au sein des start-up françaises. Un pacte de parité pour atteindre le seuil minimal de 20% de femmes siégeant au board des start-up d'ici 2025 et 40% d'ici 2028 a été adopté en mai dernier. 69 jeunes entreprises de la French Tech ont signé ce pacte qui vise à accélérer l'égalité entre les femmes et les hommes. Toutefois, le sujet des écarts de salaires n'est pas évoqué.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS