Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Six nouvelles tribus de voyageurs en 2030 selon Amadeus

Amadeus, un fournisseur de solutions technologiques pour l'industrie du voyage, a identifié six tribus de voyageurs. Un moyen pour les compagnies aériennes d'adapter leurs stratégies marketing à ces nouveaux comportements.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Six nouvelles tribus de voyageurs en 2030 selon Amadeus
Six nouvelles tribus de voyageurs en 2030 selon Amadeus © D.R

A l'heure où l'aéronautique entame sa révolution numérique, l'industrie du tourisme planche sur le comportement des voyageurs. Amadeus, un fournisseur espagnol de solutions informatiques pour les compagnies aériennes, a conduit une étude sur les voyageurs de 2030 avec les cabinets Frost and Sullivan et Future Foundation. Six tribus sont identifiées. Le but pour les acteurs du secteur est de mieux les comprendre pour leur proposer un service toujours plus personnalisé, de la planification des vacances au retour.

 

Les données des voyageurs sont la matière première de l'industrie du tourisme mais elles sont vite obsolètes. "En 2007, nous avions préparé une première étude avec des tribus comme les seniors actifs ou les jeunes cadres. Aujourd'hui, cette catégorisation par l'âge et la profession ne fonctionne plus", explique Georges Rudas, le PDG d'Amadeus France.

 

Oubliez les séniors actif et les jeunes cadres

 

Les nouvelles tribus d'Amadeus s'appuient sur une segmentation psychologique. On trouve: les chercheurs de capital social (les accros aux réseaux sociaux), les puristes de la culture à la recherche de l'authenticité, les voyageurs éthiques attachés à l'écologie et aux valeurs morales, les voyageurs privilégiant la simplicité qui aiment être assistés, les voyageurs par obligation avec des contraintes professionnelles ou familiales et les voyageurs "récompense", à la recherche du luxe. "Mais il n'est pas impossible de se trouver dans plusieurs catégories, ou d'en changer selon le voyage", précise Georges Rudas. Sur le site d'Amadeus, un questionnaire permet de déterminer sa tribu. En France, la tribu dominante serait "les puristes de la culture".

 

voilà  venus les voyagueurs, éthiques, les chercheurs de capital...

 

Amadeus propose aux compagnies aériennes de se servir de cette catégorisation comme d'un outil stratégique. "Par exemple, pour un voyageur chercheur de capital social, on pourrait imaginer une application qui lui permette, lorsqu'il réserve son billet, de voir si l'un de ses amis Facebook est sur le vol et de réserver une place à côté de lui, illustre Georges Rudas. Les compagnies pourraient adapter leurs canaux de ventes à ses tribus. Les voyageurs par obligation sont pressés, ils ont simplement besoin d'être informés alors que les voyageurs à la recherche de la simplicité veulent être inspirés."

 

A la fois  Puriste de la culture et  voyage par obligation

 

Pour que la personnalisation fonctionne, Amadeus invite les compagnies aériennes à nouer des partenariats avec les hôtels, les compagnies ferroviaires ou les applications comme Uber ou BlaBlacar mais aussi les réseaux sociaux. "Il faut que l'expérience du voyageur soit cohérente et fluide. Un client de chez Air France qui réserve ensuite une chambre au Hilton doit être servi de la même manière. Il ne doit pas y avoir de rupture", explique Alexandre Jorre, le directeur du marketing d'Amadeus. 

 

Ces tribus identifiées aujourd'hui pour 2030 seront-elles toujours d'actualité dans 15 ans ? Pas si sûr… Mais Amadeus mise sur l'explosion des objets connectés qui permettront de récolter toujours plus de données sur les comportements des voyageurs, et donc d'adapter plus rapidement la stratégie des compagnies aériennes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media