Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Skyhigh Networks veut sécuriser l'utilisation du cloud dans les entreprises

La start-up californienne Skyhigh Networks a levé 40 millions de dollars récemment, pour développer sa solution SaaS de sécurité cloud. Elle aide les entreprises à lutter contre le "shadow IT", en déterminant quels services cloud sont utilisés par les employés. Un secteur qui prend de plus en plus d'ampleur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Skyhigh Networks veut sécuriser l'utilisation du cloud dans les entreprises
Skyhigh Networks veut sécuriser l'utilisation du cloud dans les entreprises

Skyhigh Networks affirme sur son site avoir déjà plus de 200 entreprises clientes, comme Cisco, SAP, ou DirectTV. Elle a levé au total plus de 66 millions de dollars et compte plus de 133 employés. Quels bénéfices offre-t-elle aux entreprises ?

Lutter contre le "Shadow IT", un vrai défi pour les entreprises

Le terme "Shadow IT" fait référence à toutes les applications et services cloud utilisés au sein de l'entreprise par les employés sans être approuvés auparavant par la direction, autrement dit à son insu. Souvent, les employés ont besoin d'utiliser des services cloud comme Dropbox par exemple, afin de partager des fichiers. Soit ils ignorent quelles sont les règles en vigueur dans l'entreprise - qui parfois ne sont pas ou mal communiquées - ou bien ils les contournent car ces outils s'avèrent très utiles.

Le risque pour l'entreprise : compromettre des données sensibles, violer des régulations en place, perdre la main sur sa propriété intellectuelle.. Le partage de données n'a jamais été aussi simple qu'avec le cloud, mais aussi risqué pour les entreprises qui ne régulent pas ces échanges. C'est pourquoi de nombreuses start-up se sont engouffrées dans ce secteur pour répondre aux besoins des entreprises.

Des solutions pour les entreprises

Skyhigh Networks permet d'identifier les outils employés au sein de l'entreprise, et de faire une "étude des risques" afin de mesurer le niveau de sécurité des services cloud utilisés. Elle permet aussi de découvrir de nouvelles solutions adaptées. Par exemple, il peut suffire d'encourager les employés à utiliser le compte Box "officiel" de la société, au lieu de leur compte personnel, pour une meilleure protection des données. La solution peut aussi s'avérer compliquée, comme remarquer un comportement étrange sur le compte Salesforce d'un employé pour identifier des attaques de hackers.

"Il s'agit d'un changement de culture [d'entreprise]. Les CIO utilisent Skyhigh pour redonner du pouvoir au département informatique de la société. Il a besoin d'être au courant des services cloud qui sont utilisés et dans de nombreux cas, il ne l'est pas," explique le PDG Rajiv Gupta.

Skyhigh offre aussi aux entreprises des analyses de l'usage du cloud au sein de leur société, afin d'identifier les habitudes des employés et leurs besoins, et mettre au point une stratégie adéquate. La start-up, spécialisée dans la sécurité, offre aussi un service de chiffrement des données. Elle garantit une compatibilité des services utilisés avec les régulations officielles et un passage du cloud au mobile sécurisé. Le secteur prend de l'ampleur, et les investisseurs se bousculent au portillon. Les géants du web et les start-up n'ont pas fini de se faire concurrence pour offrir des solutions sécurisées aux entreprises, qui utilisent de plus en plus les services cloud.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Christian
28/07/2014 18h56 - Christian

Le cloud computing à la base est sensée faciliter les partages de données et amoindrir les coûts en évitant les charges de tout un parc IT. Mais à lire cet article, je constate que que c'est un peu trop tôt pour les petites PME. Pour les petites société, la sécurité se résume à un bon pack sécurité (anti-virus, anti-spam, VPN, firewall...) et une authentification forte comme Lastpass, mais maintenant, c'est tout un nouveau paramètre à gérer.

Répondre au commentaire | Signaler un abus