Slack annonce l'intégration native de fonctionnalités d'intelligence artificielle générative

Slack marche dans les pas de Salesforce en annonçant plusieurs fonctionnalités autour des grands modèles de langage, regroupées sous le nom de SlackGPT. En phase de test pour le moment, elles permettront de résumer des conversations écrites ou orales, mais aussi d'automatiser la rédaction d'emails à partir de données issues de Salesforce Customer 360.

Partager
Slack annonce l'intégration native de fonctionnalités d'intelligence artificielle générative

La plateforme de messagerie Slack mise sur les grands modèles de langage (LLM) pour se rendre encore un peu plus essentielle aux entreprises. Elle dévoile ce 4 mai "SlackGPT", un ensemble de fonctionnalités d'intelligence artificielle générative intégrées nativement, qui permettront entre autres à ses clients d'exploiter leurs données déjà présentes sur la plateforme.

Cette annonce a eu lieu à l'occasion d'un évènement organisé à New York City par Salesforce, maison-mère de Slack depuis son rachat en 2021. Cette dernière avait annoncé un partenariat avec OpenAI début mars, et un premier pas avait été effectué par Slack le mois dernier avec un connecteur permettant d'intégrer ChatGPT dans Slack.

Résumer des conversations

Mais l'idée est ici d'aller beaucoup plus loin. Slack met en avant trois types d'usage, à commencer par la possibilité de résumer rapidement des conversations, par exemple pour éviter d'avoir à perdre des heures pour se mettre à jour en revenant de congés. La fonctionnalité d'appel en direct "Huddle" pourra également en bénéficier, encore une fois pour faire gagner du temps aux personnes absentes lors d'une réunion.



Quid des fichiers audio ou vidéo importés dans Slack, et qui bénéficient déjà par exemple de la transcription automatique ? Rob Seaman, SVP of Product Management for Slack, a indiqué à L'Usine Digitale que l'entreprise se concentre sur "Huddle" pour le moment, mais que leur prise en charge à l'avenir est envisageable.

Rédiger automatiquement des emails

Autre fonctionnalité : la rédaction automatique de documents. Slack donne en exemple un cas d'intégration avec la solution Customer 360 de Salesforce, par le biais de laquelle un commercial pourra extraire des données clés sur un client et obtenir un e-mail pré-rédigé. EinsteinGPT, fruit de la collaboration de Salesforce et OpenAI, sera évidemment aussi disponible depuis Slack.



A terme, il sera également possible d'utiliser ces grands modèles de langage comme interface pour générer des flux de travail en mode "no code", par le biais du "Workflow Builder" de Slack. Cela s'appliquera aussi aux canevas, ces documents multimédias dynamiques récemment introduits sur la plateforme.

Néanmoins, cette fonctionnalité n'est pas encore disponible pour le moment, et de manière générale toutes les annonces concernant SlackGPT sont encore limitées à un groupe de testeurs triés sur le volet. Une partie d'entre elles devrait être disponible publiquement d'ici la fin de l'année.

Une plateforme ouverte à tous les LLM

Les développeurs tiers pourront bien évidemment profiter de cette nouvelle approche "AI ready", et Slack ne manque pas de préciser qu'elle ne se limite pas aux seuls produits d'OpenAI. Claude, le LLM de la start-up Anthropic, est déjà pris en charge, et d'autres le seront à l'avenir, dont ceux que développe Salesforce en interne.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS