Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Slack, la messagerie professionnelle qui valait 5 milliards

Selon les agences de presse financières, la messagerie professionnelle Slack aurait levé pas moins de 250 millions de dollars. Cette opération valorise la société à 5 milliards de dollars et confirme le retour des mega levée de fonds sur ce second trimestre 2017. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Slack, la messagerie professionnelle qui valait 5 milliards
Slack, la messagerie professionnelle qui valait 5 milliards © Slack/SDP

La société de logiciels professionnels de messagerie et de collaboration Slack vient de lever la somme de 250 millions de dollars, selon des informations publiées par la presse tech des Etats-Unis. Du côté de l’entreprise, une porte-parole a refusé de commenter ces informations. Le fonds nippon Softbank et le fonds nord-américain Accel auraient notamment participé à cette levée avec d’autres investisseurs qui souhaitent rester discrets. .

 

La société qui valait 5 milliards

Lors d’une précédente opération en avril 2016, Slack avait été valorisée 3,8 milliards de dollars. Désormais, avec cette nouvelle levée de fonds, Slack est évaluée à quelques 5 milliards de dollars. En juin 2017, des rumeurs faisaient état d’un intérêt d’Amazon pour la start-up californienne, et d’une valorisation à 9 milliards de dollars.

 

Côté économie réelle, Slack est utilisée par cinq millions de personnes à travers le monde, dont un peu moins d’un tiers qui consentent à payer pour cela (1,5 million). L’application repose en effet sur un modèle dit "freemium", où la version de base est gratuite et certaines fonctionnalités payantes. Ainsi Slack offre, outre la version gratuite, un abonnement Standard et Plus, avec un forfait d’appels vocaux et vidéo, ouun espace de stockage de données en ligne.

 

34 opérations à plus de 100 millions de dollars en 3 mois

Le PDG et fondateur de l’entreprise, Kimberly White, anticipe un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars en 2018, rapporte le site US spécialisé Recode. Slack doit faire face à la concurrence des solutions professionnelles proposées par Facebook ou Microsoft.   

 

C’est dire que les financiers croient dans les potentialités de la société, ou, pour le moins dans sa capacité à être rachetée à un bon prix un jour prochain. La société PicthBook Inc a dénombré pas moins de 34 opérations de plus de 100 millions de dollars au cours du second trimestre de 2017. C’est presque trois fois plus qu’au premier trimestre, où "seulement" 12 opérations avaient dépassé ce montant. Est-ce le signe d’un emballement sur fond d’argent pas cher ? Ou celui d’une confiance renouvelée dans les perspectives ouvertes par les entreprises du monde numérique ?

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale