Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Slack lève 250 millions de dollars pour mieux séduire les grandes entreprises

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Slack n'a pas fini de grandir. Pour alimenter sa croissance et lui donner les moyens de s'attaquer au marché des grandes et très grandes entreprises, la start-up a levé 250 millions de dollars, ce qui porte sa valorisation boursière à hauteur de 5,1 milliards de dollars. Une levée menée par le Vision Fund de Softbank.

Slack lève 250 millions de dollars pour mieux séduire les grandes entreprises
Slack lève 250 millions de dollars pour mieux séduire les grandes entreprises © Emmanuelle Delsol

Softbank continue d'investir à tout-va dans les start-up technologiques. Cette fois-ci c'est Slack, qui développe l'application éponyme de chat par équipe, qui a attiré la convoitise du groupe japonais. Il a mené un tour de table de 250 millions de dollars qui porte la valorisation boursière de la jeune entreprise à 5,1 milliards de dollars.

Cet investissement intervient alors que Slack, très populaire au sein de la Silicon Valley, cherche à s'imposer sur le marché global de la collaboration en entreprise face à des poids lourds comme Microsoft ou Atlassian. Microsoft avait réfléchi à acquérir la start-up début 2016 mais s'était ravisé devant la somme demandée de 8 milliards de dollars. Il a préféré développer sa propre application rivale, Teams, qui est d'ores et déjà intégrée au sein des abonnements Office 365 pour les professionnels.

Cap sur les grandes entreprises

Slack continue de profiter d'une belle croissance, même si elle a un peu ralenti par rapport à ses débuts. L'entreprise a passé le cap des six millions d'utilisateurs quotidiens début septembre 2017 et génère désormais plus de 200 millions de dollars de revenus par an. L'enjeu pour la start-up est maintenant de conquérir les grandes entreprises. Elle développe pour ce faire des fonctionnalités dont elles ont besoin, comme la possibilité de créer des chaînes communes à plusieurs groupes de travail.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale