Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Smag (groupe InVivo) lance son "studio agro-digital" de 600 m2 à Montpellier

Spécialisée dans les systèmes d’information et les logiciels pour l’agriculture, la filiale du groupe coopératif In Vivo Smag va inclure dans ses nouveaux locaux montpelliérains un "studio" agro-digital. Cet accélérateur privé thématique va faire avancer des projets digitaux des filiales agriculture du groupe, ainsi que des projets externes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Smag (groupe InVivo) lance son studio agro-digital de 600 m2 à Montpellier
Plan D du studio agro-digital de Smag à Montpellier. © Smag

L’éditeur de logiciels de gestion de données agronomiques Smag a prévu dans ses futurs locaux du parc d’activités Eurêka de Montpellier, un "accélérateur privé thématique, confie Anthony Clenet, directeur marketing et nouveaux produits de Smag. Son démarrage officiel aura lieu avec le déménagement de Smag début novembre." Ce studio agro-digital de 600 m2 sera un "espace ouvert" au sein des 2 600 m² occupés par Smag dans l’immeuble végétalisé Terra Verde. "Il couvrira toutes les phases de la détection de projets à l’accompagnement de projets liés à l’agriculture de précision, les objets connectés et le big data", explique Anthony Clenet, qui le dirigera tout en gardant la responsabilité de la R&D de Smag.


Accélérateur de projets internes et externes
L’accélérateur de Smag a une double vocation : l’accompagnement de projets d’autres filiales du groupe InVivo (actionnaire majoritaire de Smag depuis juin 2014) et de projets externes. "Nous serons pour le groupe une structure de services, commente Anthony Clenet. Le pôle ‘agriculture’ d’InVivo compte une dizaine de filiales et chacune prend le virage du digital. Notre intervention prendra la forme d’un accompagnement à distance ou d’une immersion sur une période courte." Smag envisage l’accueil de trois projets extérieurs sur une année, une dizaine au total. "Nous avons déjà démarré sur certains projets internes."

Pour mener à bien sa mission, l’accélérateur sera doté de quatre collaborateurs (chefs de projets, designers...) recrutés en interne et à l’extérieur. "L’équipe sera complète début février 2017 pour l’accueil des premiers projets", précise Anthony Clenet. L’accélérateur aura aussi accès à des ressources et à des spécialistes techniques au sein du groupe.

 

Liens avec les réseaux locaux

En chiffres
Smag emploie 145 salariés, dont plus de 80 à Montpellier et a son siège à Châlons-en-Champagne. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 10,6 millions d’euros en 2015. Elle est en pleine croissance : 30 postes sont à pourvoir dans les 18 mois, dont deux tiers à Montpellier.
Le futur accélérateur compte travailler en bonne intelligence avec l’écosystème montpelliérain, labellisé fin juillet 2016 réseau thématique French Tech "FoodTech". "Il peut y avoir une vraie complémentarité avec le BIC (Business Innovation Center, NDLR) de la métropole, tout proche, assure Anthony Clenet. On peut tout à fait imaginer un accompagnement conjoint." Smag se dit en relation régulière avec l’ensemble des dispositifs locaux, comme l’incubateur public régional LRI et l’incubateur de Montpellier SupAgro Agro Valo Méditerranée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale