Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Smartwatch : face à l’Apple Watch, Google et Samsung contre-attaquent

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les montres connectées Android Wear seront désormais compatibles avec iOS. Samsung a de son côté dévoilé les caractéristiques de sa nouvelle Gear S2.

Smartwatch : face à l’Apple Watch, Google et Samsung contre-attaquent
Google Hangout utilisé depuis un iPhone sur une montre Android © Google

Cinq mois après la sortie de l’Apple Watch, le combat fait rage sur le marché des montres connectées. Ce lundi 31 août, Google a annoncé la mise à jour (attendue) de son application mobile Android Wear, qui permettra de connecter des montres Android à des iPhone 5 et plus. Dans la Silicon Valley, et à une semaine de la prochaine conférence de presse d’Apple, l’annonce fait déjà couler beaucoup d’encre. Car Google vient ainsi concurrencer la firme de Cupertino sur son propre terrain. Mais la compatibilité avec iOS se cantonne pour le moment à la LG Watch Urbane, dont une version de luxe a par ailleurs été dévoilée ce même jour.

 

Toutes les futures montres connectées Android seront compatibles, annonce la firme de Mountain View, dont celle du chinois Huawei, qui avait vendu la mèche la semaine dernière en révélant que son modèle fonctionnerait avec iOS 8.2. Selon The Verge, la montre de Motorola, la Moto 360, serait par ailleurs déjà utilisable à travers l'application Android Wear pour iOS. L’expérience risque toutefois d’être restreinte pour les détenteurs d’iPhone : si les montres Android Wear connectées à un iPhone permettent d’utiliser les services de Google comme Gmail ou Hangout, les applications tierces du Google Play ne sont pas encore disponibles.

 

Samsung veut maintenir son avance sur Apple

 

 

De son côté, Samsung a également dévoilé ce 31 août les caractéristiques de sa nouvelle montre, la Gear S2, dont nous vous donnions un aperçu la semaine dernière. La smartwatch utilisera le système d’exploitation Tizen. Le géant sud-coréen espère ainsi conserver sa position de numéro un du marché des montres connectées face à Apple, dont on ne sait d'ailleurs si la montre est un succès ou un fiasco.

 

Les spéculations vont en effet bon train concernant les ventes d’Apple Watch, que la firme californienne refuse de dévoiler. Dans les résultats du troisième trimestre fiscal publiés fin juillet, les montres connectées avaient été glissées dans la catégorie “autres produits”, aux côtés des iPod et autres casques Beats. Analystes et sites spécialisés avaient alors sorti leurs calculettes et estimé les ventes d’Apple Watch aux alentours de 2 à 4 millions, soit une large fourchette toutefois en deçà des attentes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale