Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Snap en difficulté, Tencent investit pour dépoussiérer l'application

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Tencent, le propriétaire du gigantesque réseau social chinois WeChat, a acheté 12 % du capital de Snap Inc. Au lendemain de résultats décevants pour l'entreprise américaine, cet investissement annonce un rapprochement entre les deux groupes. Le signe d'un nouveau modèle économique en préparation pour Snapchat ?

Snap en difficulté, Tencent investit pour dépoussiérer l'application
Snap en difficulté, Tencent investit pour dépoussiérer l'application © Aly Song

Tencent, le géant chinois de l’Internet, a racheté 12 % du capital de Snap Inc. Annoncé le mercredi 8 novembre 2017, cet investissement à hauteur de 2 milliards de dollars ressemble fort à une opération sauvetage pour aider Snapchat à refonder son application. La veille, l’entreprise américaine dévoilait des résultats très en deçà des attentes.

 

Multiples revers pour Snap

En révélant ses résultats du troisième trimestre 2017, Snap Inc. a déçu ses investisseurs. Retour de bâton immédiat : la valeur de l’action a chuté de 20 % par rapport à son prix d’introduction en mars 2017. L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires en dessous des espérances. L’échec commercial des lunettes connectées Spectacles a contribué à un déficit important. Et surtout, la croissance du nombre d’utilisateurs a été trop modeste pour les actionnaires.

 

Démonstration des lunettes Spectacles

 

Détenu par Tencent, WeChat a de quoi faire pâlir de jalousie Snapchat. Le réseau social chinois compte 938 millions d’utilisateurs actifs par mois contre 178 millions pour Snapchat. En Chine, WeChat est devenu une plateforme à tout faire. Les utilisateurs peuvent bien entendu envoyer des messages, s’appeler, s’informer, jouer à des jeux… Elle offre aussi un service de paiement mobile très répandu : les inscrits peuvent gérer leur compte en banque, régler des factures, commander un taxi ou encore régler des achats en magasin en scannant un QR code.

 

Tencent est la 11ème entreprise mondiale à la plus grosse capitalisation boursière selon PwC, avec une valorisation à 272 milliards de dollars. Par le passé, Tencent a également investi dans des entreprises américaines comme le constructeur automobile Tesla ou le développeur de jeux-vidéo Activision. Cet investissement pourrait minimiser la chute de l’action Snap Inc.

 

 

Tencent et Snap Inc, prêts à collaborer

Cette capitalisation n’octroie pas à Tencent un pouvoir de vote ou de siège dans l’entreprise. Mais les deux entreprises ont manifesté leur intérêt à l’idée de collaborer ensemble pour apprendre l’une de l’autre. “Nous avons longtemps été inspiré par la créativité et l’esprit entrepreneurial de Tencent et nous sommes reconnaissants de continuer notre relation durable et productive”, a commenté Snap Inc. Le président de Tencent, Martin Lau a quant à lui exprimé "avoir hâte de partager des idées et des expériences."

 

Un nouveau snapchat à l’image de WeChat ?

Concrètement, ces échanges pourrait amener Snapchat à essayer de monétiser davantage ses contenus, notamment en se tournant vers les jeux mobiles, qui contribuent à 80 % aux revenus de WeChat. Pour Tencent, il s’agirait d’un intermédiaire bienvenu pour faire la promotion de ses jeux au-delà de la Chine. "Cet investissement permet à Tencent d’explorer des opportunités de coopération avec l’entreprise sur la diffusion de jeux mobiles et de fils d’actualité", déclare un représentant de Tencent à Reuters.

 

Lors du dévoilement des résultats, Evan Spiegel, PDG de Snapchat, a également révélé son intention de refonder le réseau social : "Nous sommes en train de redesigner notre application pour la rendre plus simple à l’utilisation." A l’avenir, l’application devrait davantage miser sur la personnalisation de ses contenus, à l’image de l’algorithme Facebook : "Nous espérons que montrer les bonnes Stories à la bonne audience aidera à faire croître l’engagement et la monétisation", a ajouté Evan Spiegel.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale