Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Snap lève 1 milliard de dollars pour investir dans la réalité augmentée et les jeux vidéo

Levée de fonds Vu ailleurs Snap veut accélérer dans la réalité augmentée, les contenus et le gaming, qui sont aujourd'hui ses principaux atouts face à la concurrence d'Instagram ou de Tiktok. La start-up entend lever pour ce faire la somme d'un milliard de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Snap lève 1 milliard de dollars pour investir dans la réalité augmentée et les jeux vidéo
Snap lève 1 milliard de dollars pour investir dans la réalité augmentée et les jeux vidéo © Snapchat

La start-up Snap Inc, qui édite l'application mobile Snapchat, a annoncé mardi 6 août 2019 vouloir lever 1 milliard de dollars sous forme de dette à court terme. Elle va pour cela émettre des obligations convertibles qui pourront être transformées en actions ou en cash en 2026. D'après Reuters, ces fonds seront investi dans la production de contenus (dont des jeux) et le développement de fonctionnalités de réalité augmentée.

 

Les efforts de Snap en matière de réalité augmentée tournent principalement autour des filtres pour visage qui font périodiquement sensation auprès de ses utilisateurs, même si elle développe aussi des filtres qui s'intègrent au paysage. L'entreprise commercialise en parallèle depuis 2016 des lunettes de soleil connectées équipées d'une caméra. Ces éléments combinés alimentent les rumeurs régulières sur la volonté de Snap de créer des lunettes de réalité augmentée.

 

La concurrence est cependant féroce, non seulement en provenance de Facebook, qui investit énormément dans la réalité virtuelle et augmentée, mais aussi de nouvelles applications sociales plus en vogue comme TikTok. Snap a certes réussi à redresser la barre cette année, renouant avec la croissance de sa base utilisateurs et arrivant à l'équilibre financier après un passage à vide en 2017 et 2018... Mais la start-up a encore du travail pour revenir à la gloire de ses débuts.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media