Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La SNCF et Dalkia inaugurent à Toulouse un projet de jumeaux numériques pour les gares françaises

Un peu plus d'un an après la signature du contrat de partenariat, SNCF Gares & Connexions et Dalkia viennent de présenter à Toulouse le premier chainon d'un outil de pilotage de l'exploitation et de la maintenance des gares "nouvelle génération", basé sur la numérisation complète des bâtiments et des équipements. A terme, la plateforme accueillera les jumeaux numériques de 122 gares à l'échelle nationale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La SNCF et Dalkia inaugurent à Toulouse un projet de jumeaux numériques pour les gares françaises
Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares & Connexions et Sylvie Jéhanno, présidente directrice générale de Dalkia, sont venue présenter à Toulouse le premier chainon d'un nouvel outil de pilotage de l'exploitation et de la maintenance des gares, basé sur les jumeaux numériques. © Marina Angel

Il s'agissait d'inaugurer ce 2 septembre la première phase opérationnelle d'un grand projet visant à mettre en œuvre un outil BIM (Building Information Modeling) dédié à la gestion, l'exploitation et la maintenance du patrimoine de SNCF Gares & Connections. Pour l'occasion, Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares & Connexions (filiale de SNCF Réseau en charge de la gestion, de l'exploitation et du développement des 3 000 gares françaises) et Sylvie Jéhanno, présidente directrice générale de Dalkia, avaient fait le déplacement à Toulouse.

Le projet, baptisé BIM GEM (pour Gestion, Exploitation, Maintenance), a été engagé à l'été 2020 dans le cadre d'un contrat de partenariat d'innovation public-privé pluriannuel signé entre les deux entités. Un peu plus d'un an plus tard, la plateforme entre en phase d'expérimentation sur deux premiers sites pilotes en Occitanie : la gare de Toulouse Matabiau et celle de Nîmes Pont du Gard. A terme, à horizon d'une dizaine d'années, la nouvelle plateforme devrait être en capacité d'accueillir les jumeaux numériques des 122 principales gares françaises, soit pas moins de 60% du patrimoine de SNCF Gares & Connexions.
 


La maquette numérique de la gare de Toulouse Matabiau, le premier chainon opérationnel d’une plateforme conçue pour accueillir à terme les jumeaux numériques de 122 gares à l'échelle nationale.


Une approche industrielle
"L'ambition est de révolutionner le fonctionnement de nos plus grandes gares, grâce à une approche industrielle basée sur des maquettes numériques, pour permettre à nos agents et aux personnels des entreprises partenaires d'accéder à l'ensemble des informations et de partager toutes les données pour une exploitation plus rationnelle de nos installations", souligne Marlène Dolveck. Un projet complexe qui nécessitait en amont de prendre en compte la spécificité du patrimoine de l'entreprise.

"Toutes nos gares sont différentes, en taille, mais aussi en conception", insiste la directrice générale. Pas grand chose de commun en effet entre la gare de Toulouse Matabiau, dont le bâtiment voyageurs est classé monument historique et la celle de Nîmes Pont du Gard, entièrement reconstruite en 2019.

Plus de 6 mois de modélisation pour Toulouse Matabiau
"La création du jumeau numérique de chacune des gares requiert à elle seule un long travail préparatoire pour scanner un à un les bâtiments, modéliser l'ensemble des réseaux (eau, chauffage, éclairage, climatisation...) et des équipements dédiés et intégrer l'ensemble de la connaissance accumulée au fil du temps à la fois au niveau des équipements, mais aussi des bâtiments", explique Henri Vignoles, directeur du projet BIM GEM chez SNCF Gares & Connections.

Pour le site pilote de Toulouse Matabiau, un complexe immobilier de quelque 15 000 m2, cela s'est traduit par 6 mois de modélisation en amont. "L'outil doit aussi être à la fois ergonomique (pour faciliter l’accès à l'information), très complet et évolutif, pour permettre un retour sur chaque intervention en temps réel", insiste le chef de projet.

Aller vers une meilleure qualité d'exploitation des gares
Dans un premier temps, SNCF Gares & Connexions attend des gains significatifs d'efficacité pour les équipes de maintenance, mais aussi une meilleure exploitation globale de son patrimoine. "Ce nouvel outil doit aussi nous permettre d'aller encore plus loin dans la qualité de l'exploitation de nos gares, que ce soit en termes de gestion énergétique, ou même d'accueil des usagers", précise Marlène Dolveck.

D'ici fin 2021, SNCF Gares & Connexions compte déployer son nouveau dispositif dans 10 gares bretonnes. L'idée est de pouvoir tester la plateforme dans une configuration de réseau territorial de jumeaux numériques à l'échelle d'une région avant de franchir une nouvelle étape de déploiement. Au-delà de cette première démonstration sur le marché français, SNCF Gares & Connexions et son partenaire Dalkia n'excluent pas de proposer très vite ce nouvel outil de pilotage des gares à l’international.