Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Soan, challenger sur le marché des solutions tout-en-un de gestion pour les TPE/PME

Levée de fonds La fintech s'attaque à la réduction des délais de paiement et des impayés, et à la dématérialisation des factures pour les PME et les TPE, au travers d'un logiciel SaaS qui englobe toutes les étapes de la gestion de trésorerie. Elle annonce une levée de fonds de 3,2 millions d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Soan, challenger sur le marché des solutions tout-en-un de gestion pour les TPE/PME
Soan, challenger sur le marché des solutions tout-en-un de gestion pour les TPE/PME © Soan

Le nombre de fintechs qui s'attèlent aux processus de comptabilité, de gestion des paiements et de facturation des entreprises ne cesse de croître. La start-up Soan, fondée en 2018, combine l'ensemble des modules de gestion financière (devis, facturation, paiements, recouvrements, pré-comptabilité, et centralisation des échanges avec les clients) pour les TPE/PME. Elle vient de lever 3,2 millions en série A, dont une partie non précisée en dette, auprès de Seventure Partners qui mène le tour de table, Allianz Trade, de business angels, et de Bpifrance.
 

faire grandir l'équipe

Grâce à cette levée, la start-up incubée au sein de Platform58, l'accélérateur de La Banque Postale, compte recruter des profils seniors. Soan compte actuellement 38 collaborateurs.

Sa solution est en SaaS, facturée sur abonnement (79 ou 189 euros par mois). D'après l'entreprise, elle permet à ses clients de se faire payer en 48 heures dans 91% des cas (par carte bancaire, paiement fractionné, virement ou prélèvement automatique). L'offre de recouvrement est proposée en partenariat avec Allianz Trade, également partenaire de la fintech Pledg pour sa solution de BNPL B2B.

réduire les délais de paiement

"Chaque année, 19 milliards de factures sont émises en France mais seulement 4,2% sont digitalisées. Pourtant, cette digitalisation est d’autant plus critique si l’on considère que les PME passent en moyenne une dizaine d’heures chaque semaine à la gestion et relance des factures. C’est pour répondre à cette problématique et en voyant le nombre d’entreprises qui faisaient faillite en raison des délais de paiement que nous avons créé Soan", commente Nicolas Lemeteyer, CEO et cofondateur de Soan, dans un communiqué.

La start-up bordelaise travaille aujourd'hui avec 2000 clients, selon les propos du CEO cités par La Tribune. Elle anticipe une phase de croissance forte à partir de 2024, année à partir de laquelle les entreprises vont progressivement devoir passer à la dématérialisation obligatoire de leurs factures. Les TPE/PME ne seront concernées qu'en 2026, mais elles devront dès mi-2024 être en mesure de recevoir les factures électroniques émises par les grandes entreprises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.