Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SoftBank forme une coentreprise dans la robotique avec Iris Ohyama

Vu ailleurs SoftBank Robotics créé une coentreprise avec Iris Ohyama, une entreprise japonaise spécialisée dans les produits du quotidien et l'électronique. Baptisée Iris Robotics, cette joint-venture ambitionne d'atteindre les 965 millions de dollars de ventes en 2025.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SoftBank forme une coentreprise dans la robotique avec Iris Ohyama
SoftBank forme une coentreprise dans la robotique avec Iris Ohyama © SoftBank

La division robotique du conglomérat japonais SoftBank a annoncé mercredi 27 janvier 2021 la création d'une joint-venture avec Iris Ohyama, une entreprise elle aussi japonaise qui s'est spécialisée dans les produits du quotidien et l'électronique. La coentreprise, baptisée Iris Robotics, est détenue à 51% par Iris Ohyama, précise Reuters, et ses locaux seront situés dans la ville de Sendai. Pour rappel, SoftBank Robotics est basé en France et s'appelait auparavant Aldebaran Robotics. Elle a créé les robots Pepper et Nao.

Des robots pour le quotidien
Iris Robotics a annoncé vouloir atteindre les 965 millions de dollars de vente en 2025, selon Reuters. Un objectif ambitieux. Mais très peu de détails sur les futurs produits commercialisés ont été donnés par les partenaires. Ces derniers ont simplement ajoutés vouloir développer et commercialiser des robots pour aider les personnes dans leur vie du quotidien, ajoute le site NKH World-Japan.

Dans un premier temps, ils prévoient de déployer des robots de nettoyage équipés de capteurs et de systèmes d'intelligence artificielle afin d'informer les commerçants de l'épuisement de leurs stocks. Ils prévoient également de commercialiser des robots spécialisés dans le service alimentaire. Récemment, SoftBank a présenté en partenariat avec la start-up californienne Bear Robotics un robot dédié au service dans les restaurants.

Mais c'est bien le robot Pepper qui est la vitrine de ce que réalise SoftBank dans la robotique et des ambitions technologiques de son CEO Masayoshi Son. Toutefois, le conglomérat japonais chercherait à redynamiser son activité robotique ces derniers temp, puisque cette division commercialise au final peu de produits. Cela n'a cependant pas empêché SoftBank de revendre Boston Dynamics à Hyundai le mois dernier. Cette spin-off du MIT, connue pour ses robots bipèdes et quadripèdes, était depuis 2017 la propriété du groupe japonais. Elle est l'une des entreprises les plus innovantes du secteur robotique aujourd'hui.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.