SoftBank mène la levée de 178 millions d'euros de Vestiaire Collective

Vestiaire Collective boucle une levée de fonds de 178 millions d'euros menée par SoftBank. La licorne française séduit avec sa marketplace de produits de seconde main haut de gamme.

Partager
SoftBank mène la levée de 178 millions d'euros de Vestiaire Collective

La seconde main a le vent en poupe. Vestiaire Collective, start-up de la French Tech qui a mis au point un site de seconde main haut de gamme, a annoncé mercredi 22 septembre 2021 avoir levée 178 millions d'euros (210 millions de dollars). Une levée de fonds qui la valorise 1,7 milliard de dollars et intervient quelques mois après sa précédente levée au même montant.

A l'occasion de ce tour de table, Vestiaire Collective ouvre son capital à SoftBank Vision Fund et Generation Investment Management. Ses investisseurs historiques Les actionnaires existants que sont Large Venture (Bpifrance), Condé Nast, Eurazeo et Korelya Capital ont également participé. Lors de sa précédente levée, la licorne française avait accueilli le groupe français du luxe Kering à son capital.

Le marché prometteur des vêtements d'occasion
Lancée en 2009, Vestiaire Collective a mis au point une markeplace spécialisée dans la vente de produits de luxe d'occasion entre particuliers. Les préoccupations environnementales prennent de l'importance dans le débat public. Des particuliers cherchent à mieux consommer et privilégient la seconde main aux vêtements neufs. D'autres se tournent vers Vestiaire Collective pour s'offrir des vêtements haut de gamme à un prix accessible. Ces tendances, couplées à l'explosion de la vente en ligne en lien avec la pandémie de Covid-19, ont bénéficié à Vestiaire Collective. La licorne assure avoir plus que doublé ses volumes de transactions en 2020.

La plateforme, qui donne accès à un catalogue de 3 millions d'articles, compte aujourd'hui environ 11 millions de membres. Près de 550 000 nouveaux articles sont mis en vente toutes les semaines. La licorne française ambitionne de s'implanter durablement en Amérique du Nord et plus particulièrement aux Etats-Unis. A lui seul, le marché américain des vêtements d'occasion devrait dépasser les 60 milliards de dollars aux Etats-Unis. L'engouement pour le marché de la seconde main a conduit Esty, marketplace de référence du "fait main", à débourser 1,63 milliard de dollars pour s'emparer du spécialiste londonien de la mode d'occasion Depop.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS