Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SoftBank Robotics redevient Aldebaran

SoftBank Robotics, anciennement connu sous le nom d'Aldebaran, a été racheté par l'entreprise allemande United Robotics Group (URG). Cette acquisition finalisée, le concepteur des robots Nao et Pepper reprend son nom d'origine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SoftBank Robotics redevient Aldebaran
SoftBank Robotics redevient Aldebaran © SoftBank

Suite à son acquisition par Unitied Robotics Group (URG), SoftBank Robotics reprend son nom originel. Le concepteur des robots Pepper et Nao s'appelle de nouveau Aldebaran. L'annonce de ce changement de nom s'est faite par un communiqué diffusé le 20 septembre 2022 et fait suite à la finalisation de l'acquisition par URG. Le siège social d'Aldebaran est situé à Paris où les robots sont conçus et fabriqués.
 

L'échec de softbank robotics

Aldebaran est l'entreprise derrière le robot Nao, qui a vu le jour en 2006, et Pepper, qui a été conçu avec SoftBank. Ce dernier, séduit par la pépite française, était entré à son capital en 2012 avant de la racheter en 2015. Aldebaran devenait alors SoftBank Robotics.

Mais le mariage n'a pas pris. Malgré les ambitions du conglomérat japonais, les ventes de Pepper n'étaient pas au rendez-vous. Ses fonctionnalités limitées et son manque de fiabilité ont été mis en cause. La production de Pepper fut été arrêtée et SoftBank s'est lancé dans un plan de réduction des effectifs avant de se décider à vendre sa filiale.

Amélioration des produits existants

Les détails financiers de l'accord conclu avec URG ne sont pas précisés. A l'occasion de cette transaction, SoftBank Robotics est devenu actionnaire d'URG et reste le distributeur principal de l'entreprise au Japon et en Asie. Aldebaran affirme vouloir créer un leader européen des entreprises de robotique de service avec United Robotics Group (URG), qui réunit un total de huit marques de robotique.

URG regroupe plus de 300 salariés afin de développer une nouvelle génération de robots qui soient à la fois habiles et en capacité d'interagir avec les humains. L'entreprise s'est engagée à améliorer les produits existants et à développer de nouvelles applications pour Pepper et Nao.

Une question reste en suspens. Les équipes parisiennes d'Aldebaran continuent-elles de travailler sur Plato, un robot de service sur lequel les équipes de SoftBank Robotics travaillaient avant la vente ? Si c'est le cas, il faudra parvenir à le doter de plus de fonctionnalités que Pepper.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.