Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Softbank veut croquer le service de vidéos en ligne DramaFever

Softbank veut devenir un acteur du divertissement. La holding, qui opère traditionnellement dans le secteur des télécommunications, vient de conclure un accord pour racheter DramaFever, une entreprise qui fournit des contenus vidéo. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Softbank veut croquer le service de vidéos en ligne DramaFever
Softbank veut croquer le service de vidéos en ligne DramaFever © Wikimedia commons

Le spécialiste des télécoms Softbank veut renforcer son portefeuille de contenus en croquant le service de vidéos en ligne DramaFever. Les deux entreprises ont annoncé mi-octobre avoir conclu un accord en vue de ce rachat, dont le montant est pour le moment tenu secret.

"En cinq ans d'existence, DramaFever a construit une impressionnante activité de vidéos en streaming (sans téléchargement) fonctionnant à grande échelle", explique Nikesh Arora, vice-président de Softbank et dirigeant de la filiale Softbank Internet and media (SIMI) en charge de l'acquisition, dans une interview accordée à l'AFP.

L'entreprise sud-coréenne créée en 2009 offre à ses utilisateurs des séries, des films et des émissions de 70 diffuseurs et studios du monde entier. Ils peuvent consulter l'ensemble de ces contenus sur son site web et sur des applications mobiles dédiées. Une partie est également accessible sur d'autres plates-formes en ligne, comme Netflix, iTunes ou Amazon.  DramaFever disposerai d'une audience de plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois, selon ses équipes.

Softbank mise aussi sur les jeux vidéo

La holding japonaise spécialisée dans les télécommunications - elle détient les fournisseurs d'accès Internet ODN et Yahoo!BB mais également l'opérateur de téléphone mobile Softbank Mobile - deviendrait avec ce rachat un fournisseur de contenus de divertissement à part entière.

Elle avait déjà commencé à se muscler dans ce nouveau domaine complémentaire de son cœur d'activité : Softbank a investi 250 millions de dollars dans le groupe de médias californien Legendary Entertainment début octobre et a pris une participation majoritaire chez GunHo, le développeur de jeux vidéo qui a créé le célèbre Puzzle & Dragons.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media