Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony abandonne un marché du PC en plein déclin

En 2013, le marché du PC a connu le plus fort recul de son histoire (-10% ). Une crise fatale à l’activité PC de Sony, tandis que dans le même temps, Lenovo a pris la première place du marché devant HP.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony abandonne un marché du PC en plein déclin
Sony abandonne un marché du PC en plein déclin © Flickr CC - Masaru Kamikura

Sony arrête les frais. Le constructeur nippon a confirmé la revente de sa marque d’ordinateurs portables Vaio, créée en 1996, à un fonds d’investissement japonais, Japan industrial partners. Sony était le neuvième constructeur de PC dans le monde avec 1,9% de parts de marché au troisième trimestre 2013 selon IDC. Très loin du nouveau leader Lenovo, qui s’est distingué en améliorant ses ventes dans un secteur en plein marasme.

 

Sony, victime collatérale des tablettes et de la guerre des prix

Sony a payé son positionnement grand public et haut de gamme dans un marché où seul le segment "low cost" ou les produits hybrides (mi tablettes, mi PC) ont tiré leur épingle du jeu. Sony a bien proposé un produit mi tablette, mi-PC, le Vaio Duo, mais sans doute trop tard. Résultat : la firme n’a vendu qu’un peu moins de 6 millions d’ordinateurs en 2013, alors qu’il en avait écoulé jusqu’à 9 millions, les  meilleures années. L’activité PC a sous-performé par rapport aux autres secteurs d’activité du géant japonais : jeux vidéo, appareils mobiles, télévision.

La marque Vaio, reprise par un fonds d’investissement japonais, devrait perdurer. Son siège restera basé à Nagano et Sony prendra 5% du capital de la nouvelle société pour l’accompagner dans la période de transition. Lenovo (qui avait racheté l’activité PC d’IBM en 2005) serait en discussions avec Sony pour exploiter la marque hors des frontières nippones.

Ce néo-Vaio a-t-il de l’avenir ? "Nous pensons qu’il y a de la place pour pas mal d’acteurs sur le marché", explique Stéphane Krawczyk, research & consulting manager au cabinet IDC. "Vaio bénéficie d’une forte image de marque et d’une base d’utilisateurs fidèles". La marque n’est donc pas forcément condamnée à l’oubli, d’autant plus que le marché des PC, après avoir touché le fond en 2013, devrait se stabiliser en 2014.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale