Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony dévoile les caractéristiques techniques du PlayStation VR2

On en sait enfin plus sur le PlayStation VR2 ! Le casque de réalité virtuelle "next gen" de Sony sera doté d'un écran OLED avec une résolution de 2000 x 2040 pixels par œil, de caméras pour suivre les mouvements des yeux de l'utilisateur, et même d'un moteur pour fournir un retour haptique directement dans le casque. Un premier jeu exclusif, Horizon Call of the Mountain, est également annoncé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony dévoile les caractéristiques techniques du PlayStation VR2
Sony dévoile les caractéristiques techniques du PlayStation VR2 © Sony

Pour bien démarrer l'année, Sony a décidé de révéler les caractéristiques techniques de son prochain casque de réalité virtuelle, dont le nom officiel sera PlayStation VR2 (il n'y avait pas vraiment de suspense sur ce point). Le Japonais avait donné un aperçu des contrôleurs du PSVR2 il y a bientôt un an, mais sans s'étendre sur le casque lui-même.

2000 x 2040 pixels par œil à 120 Hz
On sait désormais qu'il utilisera un écran OLED avec une résolution de 2000 x 2040 pixels par œil et une vitesse de rafraîchissement alternant entre 90 Hz et 120 Hz suivant les applications. L'écart interpupillaire sera réglable et le champ de vision sera d'environ 110° en diagonal. L'écran gérera le HDR pour un meilleur contraste.

Par ailleurs, fini les caméras externes et branchement compliqués. Le casque sera doté de quatre caméras de tracking intégrées et se connectera à la PlayStation 5 à l'aide d'un unique câble USB type-C.

Suivi des yeux et rendu fovéal
Sony a aussi équipé le PSVR2 de capteurs infrarouges et de caméras dans le casque qui permettront de suivre le déplacement des yeux de l'utilisateur, ce qui représente une méthode d'interaction supplémentaire. Le constructeur évoque également l'utilisation de rendu fovéal afin de tirer pleinement parti de la résolution élevée du PSVR2 (pour comparaison, l'Oculus Quest 2 a une résolution de 1832 x 1920 pixels par œil, le Valve Index de 1440 x 1600 pixels par œil).

Cette technique, basée sur la physiologie de l'œil humain, consiste à dégrader la qualité de l'image dans les zones de l'écran sur lesquelles l'utilisateur n'est pas concentré. Cela permet d'économiser de la puissance de calcul sans appauvrir l'expérience utilisateur.

Meta par exemple fait du rendu fovéal fixe (les zones dégradées ne changent pas en fonction de la zone regardée) sur ses Oculus Quest. Sony ne donne pas de détails sur son implémentation, mais l'utilisation de caméras pour le suivi des yeux pourrait signifier qu'il fera du rendu fovéal dynamique, plus complexe à mettre en œuvre mais qui permet en théorie des gains importants.

Retour haptique intégré au casque, mais pas d'audio inclus
Autre innovation : un moteur de vibrations sera intégré au casque pour fournir des sensations haptiques. Sony donne en exemple le fait de ressentir physiquement les palpitations cardiaques d'un protagoniste en état de stress ou le sifflement d'une balle passant juste à côté de sa tête.

Un microphone sera intégré à l'appareil, mais choix surprenant, il faudra fournir soi-même ses écouteurs ou son casque audio (à brancher sur un connecteur jack 3,5 mm). Le PSVR2 tirant parti de la technologie audio 3D de Sony (qui est en pointe dans ce domaine), on peut s'attendre à ce qu'un périphérique sonore dédié soit annoncé à l'avenir afin d'en profiter au maximum.

On apprend également que les contrôleurs sont officiellement appelés "PlayStation VR2 Sense", qu'ils seront équipés de batteries lithium-ion rechargeables par un port USB type-C et qu'ils communiqueront avec le casque par Bluetooth 5.1. Ils disposeront d'un actuateur chacun pour le retour haptique, et les gachettes R2 et L2 seront augmentées d'un effet dédié.
 


Un premier jeu issu de la licence Horizon
Enfin, Sony a donné un micro-aperçu de l'un des titres en développement pour le PlayStation VR2 : Horizon Call of the Mountain. Basé sur la franchise Horizon, il est développé par les studios Guerrilla et Firesprite. Sa date de sortie n'a pas été communiquée, ni d'ailleurs celle du casque. L'autre inconnue à date est le prix de l'appareil, qui sera l'un des éléments déterminants pour son adoption.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.