Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony investit 400 millions de dollars dans la plate-forme chinoise de streaming vidéo Bilibili

Sony investit 400 millions de dollars dans la plate-forme chinoise de streaming vidéo Bilibili. A travers cette opération, qui lui permettra de monter à près de 5% du capital de la société, le Japonais entend peser davantage dans le secteur porteur du divertissement en Chine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony investit 400 millions de dollars dans la plate-forme chinoise de streaming vidéo Bilibili
Sony investit 400 millions de dollars dans la plate-forme chinoise de streaming vidéo Bilibili © Wikimedia Commons / Davidzdh

Sony a annoncé jeudi 9 avril 2020 qu’il va investir 400 millions de dollars dans la plate-forme de streaming vidéo Bilibili. L’opération doit lui permettre de monter à 4,98% du capital de la société chinoise, fondée en 2010. Cette dernière s’est concentrée sur le partage de contenus sur le thème des séries d’animation japonaises avant de s’ouvrir aux clips musicaux, documentaires, jeux vidéo et à l'e-sport. Une stratégie qui lui a permis de séduire 130 millions d’utilisateurs… et de susciter l’intérêt des géants chinois Alibaba et Tencent.

LA GÉNÉRATION Z DANS LE VISEUR

Bilibili est perçue sur ce marché comme un croisement de Netflix et de Twitch. La plate-forme diffuse ainsi en exclusivité l’intégralité du championnat de League of Legends. Sony procède à cet investissement à travers sa filiale Sony Corporation America. Dans un communiqué, cette dernière dit considérer la Chine comme "une région stratégique pour le secteur du divertissement". Alors que Bilibili a fait de la génération Z – les personnes nées à partir de 1997 – sa priorité et que 80% de ses utilisateurs seraient nés après 1990, le Japonais s'attend à ce que la manœuvre soit payante sur le long terme.

Les entreprises ont, par la même occasion, décidé de continuer à étudier les opportunités de collaboration en Chine, "particulièrement sur le créneau des jeux vidéo pour smartphones et tablettes". "L’investissement de Sony nous met davantage en position de devenir un champion mondial du divertissement et de la technologie. Cette opération améliorera notre capacité à proposer des contenus et des services de haute qualité à notre communauté grandissante, a déclaré par voie de communiqué Rui Chen, directeur général de Bilibili. Nous nous réjouissons à l’idée de joindre nos efforts à plus grande échelle pour répondre aux besoins énormes et croissants de divertissement en Chine."

Cet investissement intervient alors que les autorités américaines resserrent l'étau sur les plates-formes d’origine chinoise. Soupçonnée d’espionnage pour le compte du régime de Pékin, l’application TikTok a été interdite d’utilisation dans l’armée et deux sénateurs mènent l’enquête pour déterminer s’il faut aller plus loin encore.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media