Sony met le picoprojecteur à l’heure de la haute définition

Avec une technologie de picoprojection au laser, Sony rend possible la projection d’images à haute définition depuis smartphones et autres terminaux de poche. Et le géant japonais de l’électronique promet d’améliorer encore le format et la qualité d’image de son appareil.

Partager
Sony met le picoprojecteur à l’heure de la haute définition

Picoprojecteur, pico résolution ? Plus maintenant. Sony vient de développer un appareil qui projette des images avec une résolution de 1920 x 720 pixels au format 16/9, équivalente à celle de certains écrans de télévision à haute définition. Jusqu’ici, la résolution des picoprojecteurs se limitait à 800 x 480 pixels.

Un picoprojecteur est un appareil miniature destiné à transformer smartphones, appareils photo compact et autres terminaux portables en vidéoprojecteurs de poche. Les contraintes d’encombrement et de puissance, imposées par l’intégration dans des terminaux portables fonctionnant sur batterie, expliquent les limitations rencontrées jusqu’ici en termes de résolution d’image ou de luminosité.

Pour s’en affranchir, Sony a opté pour la technologie de projection à balayage au laser de l’américain MicroVision. Cette technologie associe trois diodes laser (une rouge, une verte et une bleue) et un Mems (Microsystème électromécanique) faisant office de micromiroir. L’image est formée par balayage du faisceau laser grâce aux mouvements du micromiroir. Cette technologie offre une alternative efficace au procédé DLP (Digital Light Processing) de Texas Instruments, où l’image est générée par des LED et une puce à plusieurs centaines de milliers de micromiroirs.

Sony a développé un processeur d’image qui contrôle avec précision le faisceau laser. La technologie offre aussi l’avantage de garantir une focalisation de l’image, indépendamment de la distance et de l’angle de projection. Finis donc le casse-tête pour trouver la bonne distance et le bon angle de projection. L’image projetée a la même taille qu’un écran de 40 pouces à une distance de 1 m et de 120 pouces à 3 m de distance.

Le géant japonais affirme avoir soigné l’optique afin de réduire le problème de "bruit" d’image rencontré souvent avec ce type d’appareil. Sa technologie bénéficie également d’un circuit de correction des distorsions d’image rencontrées quand la surface de projection n’est parfaitement plane.

Le picoprojecteur de Sony tient dans un format de 52,5 x 63 x 7,2 mm. Un encombrement que le groupe de Tokyo promet de continuer à réduire, tout en améliorant encore la luminosité. A suivre…

Ridha Loukil

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS