Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Sony ne se retirera jamais des mobiles", jure le patron de Sony Mobile

Malgré des ventes en baisse et des pertes persistantes, Sony n’envisage ni de vendre ni d’arrêter son activité dans les mobiles. Le groupe japonais de l’électronique fait de sa présence sur ce marché une pièce clé de sa stratégie de convergence et de diversification dans les objets connectés.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony ne se retirera jamais des mobiles, jure le patron de Sony Mobile
Smartphone Xperia de Sony © Sony
Les rumeurs sur une éventuelle sortie de Sony des mobiles vont bon train. Mais le géant japonais de l’électronique persiste et signe dans sa stratégie du ni-ni. Une position réaffirmée par Hiroki Totoki, le PDG de Sony Mobile Communications, l’ancien Sony Ericsson Mobile Communications, dans un article du journal Arabian Business. "Nous ne vendrons ni arrêterons jamais cette activité", déclare-t-il.
 
toujours loin des objectifs
 
Pourtant, les ventes de Smartphones Xperia de Sony ont stagné à 39 millions d’unités sur le dernier exercice fiscal clos en mars 2015 et devraient baisser à 30 millions sur l’exercice en cours. Le groupe de Tokyo est loin de son objectif initial d’écouler 50 millions de terminaux lors du dernier l’exercice. Dans cette activité à forte volatilité, il déplore une perte d’exploitation de 220 milliards de yens (l’équivalent de 1,6 milliard d’euros) sur l’exercice précédent à cause de l’inscription d’une charge de dépréciation d’actif de 176 milliards de yens. Et la situation devrait rester dans le négatif avec un déficit prévu de 39 milliards de yens sur l’exercice en cours.
 
"A cause de ces mauvais chiffres, beaucoup d’observateurs nous prêtent l’intention de sortir de ce marché, explique Hiroki Totoki. D’autant que nous avons abandonnés nos PC Vaio. Ils pensent que nous allons faire pareille avec les mobiles. Sauf que les Smartphones sont différents des PC."
 
Le smartphone pièce stratégique de l'internet des objets
 
Les smartphones constituent en effet une pièce maitresse de la stratégie de convergence chère à Kazuo Hirai, le PDG de Sony. "Les Smartphones sont complètement reliés à d’autres appareils, détaille Hiroki Totoki. Ils sont également connectés à la vie des gens, profondément. Pour nous, cela représente une opportunité de diversification énorme. Nous nous dirigeons vers l’Internet des objets et allons produire de nouvelles catégories de produits connectés."
 
La position de Sony dans les Smartphones rappelle celle qu’il défend dans la télévision, une activité revenu au vert lors du dernier exercice après 11 années consécutives de lourdes pertes. La situation reste fragile, mais pas question d’en sortir non plus. La télévision et le Smartphone constituent les deux liens privilégiés de la marque avec le grand public.
 
priorité à la rentabilité
 
Finis toutefois les objectifs de ventes en volume. Avec la nouvelle stratégie lancée par Kazuo Hirai en mars 2015, la priorité va à la rentabilité. Ç’en est donc fini des ambitions de Sony de se hisser à la troisième marche du podium dans les Smartphones. En réduisant les coûts fixes et la gamme de produits, le groupe japonais espère atteindre la rentabilité dans les mobiles au cours de l’exercice qui sera clôturé en mars 2017. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

alvince
10/07/2015 08h32 - alvince

good je pense kil faut vraiment rester et garder le cap.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media