Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony, Oculus, Ubisoft, Microsoft... Déferlante d'annonces de jeux en réalité virtuelle à l'E3 2016

Vidéo Sans surprise, l'E3 2016 se montre riche en annonces de jeux en réalité virtuelle. Sony et Oculus mènent la charge, en incitant ou subventionnant les éditeurs tiers comme Ubisoft, Bethesda ou Capcom à s'y mettre sans tarder. Microsoft reste encore en retrait, mais la date de sa future Xbox prête pour la VR est posée : fin 2017.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony, Oculus, Ubisoft, Microsoft... Déferlante d'annonces de jeux en réalité virtuelle à l'E3 2016
Un extrait de Farpoint sur le PlayStation VR. © Sony

L'année 2016 promettait d'être riche en contenus pour la réalité virtuelle, et l'Electronic Entertainment Expo (E3) – la grand-messe annuelle du jeu vidéo à Los Angeles – n'a pas déçu. L'éditeur Bethesda a ouvert la marche en annonçant que Fallout 4 sera intégralement porté en VR en 2017 (un tour de force pour un jeu de cette taille), et qu'une expérience VR pour Doom verrait également le jour. Dans la même veine, le studio croate Croteam a aussi profité du salon pour annoncer Serious Sam VR: The Last Hope, un petit jeu de tir qui paraîtra sur SteamVR et l'Oculus Store.

 

La Xbox se met à la VR en 2017

Microsoft a suivi en dévoilant les prémices de ses projets en la matière après plusieurs années de silence. Ils passent par une nouvelle console, pour l'instant nommée Project Scorpio (à ne pas confondre avec la Xbox One S, version "light" qui sortira cette année). Prévue pour une sortie fin 2017, cette console d'un nouveau genre profitera d'un hardware modulaire et évolutif et sera "la plus puissante jamais dévoilée". Une façon détournée de dire qu'elle surpassera la PlayStation 4 Neo que Sony devrait dévoiler plus tard cette année. Preuve de cette puissance (estimée à 6 Teraflops), Bethesda a d'ores et déjà annoncé que Fallout 4 VR tournerait sur Scorpio. On ne sait pas encore quel(s) casque(s) utilisera Scorpio.

 

 

Sony rameute les gros éditeurs

Sony pour sa part a précisé ses projets pour le PlayStation VR. Son lancement en France se fera le 13 octobre pour 399 euros sans les accessoires (PS Move, caméra) et 499 euros avec (plus la console). Six jeux seront disponibles le jour du lancement : Rigs, VR Worlds, Until Dawn: Rush of Blood, Super Stardust, Hustle Kings et Tumble VR. Environ 50 jeux et applications sont prévus d'ici à fin 2016, et Sony en montre 29 sur le salon. Parmi eux, quelques nouveautés de choix comme Star Wars: X-Wing VR Mission (un supplément gratuit pour les possesseurs de Battlefront), Batman: Arkham VR, le jeu d'horreur Here They Lie, le titre de science-fiction Farpoint, une expérience de tir à la première personne pour Final Fantasy XV, le jeu de course Moto Racer 4 et Resident Evil 7: Biohazard, qui sera jouable du début à la fin avec le PSVR. Un périphérique spécial (à l'intérêt douteux, voir photo) pour les jeux de tir baptisé PSVR Aim a aussi été dévoilé.

 

 

Oculus mise sur les exclusivités pour compenser son retard sur HTC

Outre Sony, l'autre acteur majeur, pourtant encore jeune sur le salon, était Oculus. En retard face au HTC Vive sur la détection de mouvements, Oculus compte se rattraper à la sortie de ses contrôleurs Touch. Si aucune date de sortie n'est encore indiquée (Oculus souffrant de toute façon encore de problèmes d'approvisionnement pour le Rift), 30 jeux sont d'ores et déjà annoncés pour la sortie des périphériques, et 11 d'entre eux sont présents sur le salon. On compte notamment Feral Rites, jeu de combat d'Insomniac Games, Eagle Flight, spin-off d'Assassin's Creed qui met le joueur dans la peau d'un aigle, ou encore le jeu d'action Damaged Core du studio High Voltage. Oculus présentera de plus ses productions internes, comme Dead & Buried (jeu de tir façon western) ou Oculus Medium (application de sculpture qui sera offerte avec les Touch).

 

 

Quatre nouveaux titres ont par ailleurs été présentés : Wilson’s Heart, un thriller psychologique ; Ripcoil, un jeu de combat par lancé de disques qui n'est pas sans rappeler Tron ; Killing Floor: Incursion, un jeu de tir coopératif qui met le joueur face à des monstres ; et Superhot VR, un jeu de tir stylisé qui s'articule autour de la manipulation du temps. Ils sont complétés par Star Trek: Bridge Crew, une simulation sociale de commandement de vaisseau spatial (à 4 joueurs) développé par Ubisoft pour l'Oculus Rift, le HTC Vive et le PSVR.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale