Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony va transférer à Toshiba ses puces pour PS3

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une coentreprise entre Sony et Toshiba va être créée en avril 2008 pour la production de puces pour les consoles de jeux PS3. La joint-venture, capitalisée à 606 millions d'euros, sera détenue à 60 % par Toshiba, à 20 % par Sony et à 20 % par sa filiale de jeux vidéo Sony Computer Entertainment (SCEI).

La nouvelle entreprise développera des micro-processeurs et des circuits intégrés à large échelle (LSI) et concevra les évolutions des puissants processeurs centraux Cell et graphiques RSX destinés à la PS3.
Sony cédera à Toshiba en mars 2008 les 49 % de sa société de production de semi-conducteurs Oita TS Semiconductor (OTSS), détenue jusqu'à présent ensemble. Les lignes de production des puces seront désormais exploitées par la coentreprise.

Sony avait annoncé en février sa volonté de réduire ses investissements dans l'exploitation des puces et de se concentrer sur les composants destinés aux écrans plats, les capteurs d'image pour les appareils numériques.... Avec cet accord, le groupe pourra alors continuer à participer aux évolutions des micro-processeurs Cell et RSX, en évitant d'y investir de grosses sommes.

Toshiba, spécialiste de la fabrication de semi-conducteurs, va optimiser les lignes de production rachetées à Sony pour en augmenter le rendement, lui permettant ainsi de renforcer son poids dans le domaine des circuits intégrés à large échelle (LSI).

Camille Harel