Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sopra Steria veut racheter Fidor Solutions, filiale de la néobanque Fidor Bank

Sopra Steria a annoncé ce 17 novembre être entré en négociations exclusives avec Fidor Bank en vue d’acquérir Fidor Solutions, sa filiale spécialiste des solutions de banque digitale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sopra Steria veut racheter Fidor Solutions, filiale de la néobanque Fidor Bank
Sopra Steria veut racheter Fidor Solutions, filiale de la néobanque Fidor Bank © ENAC Alumni

Sopra Steria a annoncé ce 17 novembre être entré en négociations exclusives avec Fidor Bank pour son projet, via sa filiale Sopra Banking Software, d’acquérir Fidor Solutions. Il s'agit de la filiale spécialisée dans le développement de solutions de banque digitale de Fidor Bank.

Cette transaction permettrait à Sopra Steria, acteur européen de la transformation digitale, de renforcer son offre Digital Banking Engagement Platform (DBEP). Il souhaite par ce biais accélérer significativement le rythme de développement et de mise en marché de sa solution Sopra Banking Software, "notamment en démultipliant les cas d’usage à proposer aux banques dans le cadre de cette offre DBEP", explique Sopra Steria dans un communiqué. Le projet d’acquisition pourrait être réalisé avant la fin de l’année.

Répondre aux enjeux de l'essor de la banque digitale
Fidor Solutions emploie 126 salariés à Munich et Dubaï et adresse trois marchés principaux que sont l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. La filiale fait partie de la néobanque Fidor Bank, créée en 2009 en Allemagne puis rachetée en 2016 par le groupe BPCE.

Fidor Solutions développe des offres et des produits front office et middle office destinés à répondre aux enjeux de l'essor des banques digitales. Ces produits ont fait "l’objet d’une mise en oeuvre opérationnelle et industrielle pour Fidor Bank, ainsi que pour d’autres banques en Europe et en MEA", rappellent les deux partenaires. Fidor Solutions a notamment mis au point la plateforme bancaire numérique fidorOS, fruit de 10 années de développement d’API et de conception, d'exploitation et de croissance des banques numériques, ainsi que de nouveaux modèles commerciaux comme les places de marché et les plateformes.

De son côté, Sopra Banking Software, créé en 2012, compte plus de 1 500 institutions financières clientes dans le monde et déploie depuis 2019 – et la mise en application de la réglementation européenne DSP2 – une solution Cloud Native au sein de différents établissements bancaires en Europe. Son offre s’articule autour de deux plateformes, chacune dédiée à un marché spécifique : Sopra Banking Platform, qui est destinée aux banques de détail et d'entreprise, et Sopra Financing Platform, qui cible les institutions financières spécialisées, et fusion des deux solutions Apak WFS et Cassiopae.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media