Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SpaceX franchit la barre des 100 000 clients connectés à Internet par Starlink

Moins de deux ans après avoir lancé en version bêta son service internet par satellite, SpaceX annonce avoir atteint le cap des 100 000 clients équipés à travers 14 pays. L'entreprise attend de nombreuses autres autorisations pour Starlink et prévoir de lancer davantage de satellites afin d'offrir prochainement une couverture mondiale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SpaceX franchit la barre des 100 000 clients connectés à Internet par Starlink
SpaceX franchit la barre des 100 000 clients connectés à Internet par Starlink © SpaceX

Après avoir annoncé il y a quelque semaines les 500 000 précommandes, Elon Musk s'est vanté lundi 23 août de l'expédition de 100 000 terminaux aux clients de Starlink, son service d'internet par satellite. C'est à travers un tweet que le patron de Tesla, s'est félicité d'avoir atteint les 100 000 clients dans les 14 pays où son service internet est proposé à des bêta-testeurs depuis novembre 2019 aux Etats-Unis et depuis mai 2021 en France.


Le succès de la phase bêta
Chaque testeur reçoit un terminal à installer pour pouvoir bénéficier de la connexion par satellite. Si déjà plus de 500 000 se sont inscrits pour participer au programme, seuls 100 000 d'entre eux ont été servis pour l'instant. La plupart des clients bêtas de Starlink vivent dans des zones rurales ou éloignées, où l'accès au haut débit conventionnel est limité, voire inexistant. Les clients paient un coût initial de 499 dollars pour le service, qui couvre un kit de démarrage contenant un terminal utilisateur, un routeur Wi-Fi, une alimentation électrique, des câbles et un trépied de montage. Il faut ensuite compter un abonnement mensuel de 99 dollars. 

"Pendant la phase bêta, les utilisateurs peuvent s’attendre à voir des vitesses de transfert entre 50 et 150 Mbit/s et une latence de 20 à 40 ms dans la plupart des lieux au cours des prochains mois à mesure que nous améliorons le système Starlink", détaille la société sur son site internet.

Envoyer plus de satellites dans les airs
Pour proposer son service, Starlink a d'ores et déjà constitué une constellation d'un peu plus de 1 700 satellites et prévoit d’en déployer 42 000 autres pour offrir une couverture mondiale. Dans une demande pour le système Starlink de nouvelle génération, soumise à la Federal Communication Commission le 18 août, SpaceX a proposé deux configurations distinctes pour la constellation, dont l'une utiliserait sa fusée de transport lourd Starship. Cette constellation compterait 29 988 satellites au total, rapporte TechCrunch

SpaceX a également proposé une autre configuration utilisant sa fusée Falcon 9, mais celle-ci sera incapable de transporter autant de matériel. "SpaceX a trouvé des moyens d'exploiter les capacités avancées de son nouveau véhicule de lancement, Starship, qui permet d'acheminer plus d'objets en orbite rapidement et efficacement et, combiné à la capacité de réutilisation de l'étage supérieur, de lancer plus souvent", a déclaré la société.

Pour les clients attendant de recevoir leur kit de démarrage, Elon Musk a indiqué que des "demandes de licence sont en attente dans de nombreux autres pays. En espérant servir la Terre bientôt !".

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.