Actualité web & High tech sur Usine Digitale

SpaceX reporte le lancement de deux satellites prototypes pour son internet mondial à bas prix

mis à jour le 19 février 2018 à 12H10
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[ACTUALISÉ] SpaceX, l'entreprise astronautique du milliardaire Elon Musk, va lancer deux premiers satellites pour une mission test dans le cadre de son projet Starlink. L'entreprise espère rendre opérationnel en 2024 son internet mondial à petit prix. Un secteur dans lequel s'engagent beaucoup de grands groupes américains.

SpaceX reporte le lancement de deux satellites prototypes pour son internet mondial à bas prix
SpaceX reporte le lancement de deux satellites prototypes pour son internet mondial à bas prix © Flickr/SpaceX/CC

Actualisation du 19 février : SpaceX a reporté le lancement de ses satellites du 17 février au 21 février. L’entreprise a précisé dans un tweet que l’équipe située à la base de lancement avait besoin de temps additionnel pour procéder à des vérifications finales sur le carénage. “Le Falcon 9 et la charge utile se portent bien”, rassure SpaceX.

 

Le 6 février 2018, SpaceX réussissait en très grande pompe le décollage de son lanceur Falcon Heavy. Le samedi 21 février, c’est un lanceur plus petit qui va prendre son envol, un Falcon 9, avec à son bord deux satellites. Il s’agit de deux prototypes de Starlink : un projet de réseau de satellites pour fournir de l’internet à haut débit partout dans le monde. Et ce, à petit prix.

 

Une flotte de 4425 satellites en projet

La rumeur de ce lancement est restée en suspens quelque temps avant la révélation, le 12 février, d’une lettre de SpaceX adressée à la Federal Communications Commission américaine. Dans ce courrier, l’entreprise astronautique parle de placer les deux satellites Microsat-2a et Microsat-2b en orbite non stationnaire dans le cadre d’une mission test.

En 2014, le PDG milliardaire de SpaceX, Elon Musk, révélait son idée de réduire le coût et la dimension des satellites pour en déployer une immense flotte. 4425 exactement à déployer pour 2024 avec un service opérationnel. Des chiffres vertigineux alors qu’à ce jour quelque 1700 satellites seulement sont actifs en orbite autour de la Terre.

 

Une course entre les entreprises pour connecter toute la planète

Connecter toute l’humanité à l’internet. C’est devenu une course entre les géants technologiques américains. Facebook veut le faire grâce à des drones solaires, Google grâce à des ballons. Alors que 57 % de la population mondiale n’est pas connectée, développer un réseau à bas prix et accessible partout dans le monde représente un marché conséquent. Le projet est loin d’être désintéressé. Du côté de SpaceX, on espère que ces services aideront à financer le chantier onéreux de colonisation de Mars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Andrew
19/02/2018 14h19 - Andrew

privatisation total de l'infrastructure de l'internet sans contrôle ? et belle surpollution de l'espace ...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale