Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Speach.Me : Et si n’importe quel salarié pouvait créer son Mooc ?

mis à jour le 06 avril 2015 à 09H32
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Speach.Me : Et si n’importe quel salarié pouvait créer son Mooc ?
Speach.Me : Et si n’importe quel salarié pouvait créer son Mooc ? © airbus ; d. r.

Et si n’importe quel salarié pouvait créer son Mooc ? C’est sur cette idée simple que Speach.Me est né en avril 2012. La start-up nantaise a mis au point un kit matériel et logiciel simple, grâce auquel chacun peut se filmer en train de réaliser les gestes techniques qu’il est seul à maîtriser. Des industriels de renom comme Airbus, ERDF, GDF Suez, voire la pépite numérique française Blablacar, ont déjà été séduits par cette solution. En 2014, la jeune pousse a réalisé un chiffre d’affaires de 400 000 euros. Pour créer sa capsule de savoir, le salarié utilise des lunettes équipées d’une microcaméra et d’un micro intégré, sur le modèle des Google glass, qui lui permettent de se filmer. Avec la plate-forme logicielle associée, il monte ensuite sa création et l’enrichit de commentaires, de bulles d’aide, de pages Powerpoint, de schémas…

L’opportunité

Le fort enjeu de la transmission du savoir auquel vont être confrontées les entreprises : 31 % des actifs partiront en retraite d’ici à 2020 selon l’Insee, soit 8 millions de personnes.

Le tout en moins d’une heure. Ses collègues accèdent ensuite à la source du savoir et peuvent ajouter des commentaires ou des notes. Najette Fellache, la fondatrice de Speach.Me, attribue son succès à une innovation tout autant pédagogique que technologique. Elle constate que les salariés qui tournent ces "capsules de savoir" sont ravis de transmettre ainsi leurs connaissances. Les entreprises, elles, y trouvent rapidement un retour sur investissement. Airbus a, par exemple, réduit les conséquences de la coupure d’un fil électrique sur l’une de ses chaînes de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), et les coûts de non qualité associés. Sur 2 800 compagnons, seuls quatre savaient réparer un tel incident ! La capsule vidéo s’est révélée être une solution idéale, au point que l’industriel va en déployer sur ses sites de Toulouse (Haute-Garonne) et Brighton (Grande-Bretagne). Speach.Me cherche d’ailleurs à lever 2,5 millions d’euros début 2016 pour se développer à l’étranger.

Emmanuelle Delsol

L’innovation

Le kit de réalisation des "capsules de savoir" est composé des lunettes, qui évitent l’utilisation d’un objectif, et d’une plate-forme logicielle, conçue pour être "plus simple à utiliser que Word". Le tout permet de réaliser des présentations de haut niveau intégrant jusqu’à dix formats de vidéos, des quiz, des commentaires…

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale