Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Speechi apprend le codage aux enfants

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Spécialisée dans l'application des nouvelles technologies à l'enseignement, Speechi s'appuie sur la robotique pour familiariser les jeunes au codage. L'entreprise vient de lancer des cours à destination des enfants de 6 à 9 ans.

Speechi apprend le codage aux enfants
Speechi apprend le codage aux enfants © Speechy / Capture YouTube

Devant leur ordinateur, une dizaine d'enfants déplacent des pictogrammes pour programmer le déplacement un petit robot. Ce cours est une première pour Speechi, qui a lancé cette semaine un cursus visant à familiariser les enfants de 6 à 9 ans au codage. C'est au siège de l'entreprise, à Lille, que son école, baptisée Algora, accueille depuis février des groupes pour des ateliers de ce type. "Nous avons commencé par un programme destiné aux jeunes de 10 à 14 ans, retrace Thierry Klein, dirigeant de Speechi. Celui-ci est à ce jour proposé dans environ 25 lieux de formation en France." L'entreprise commercialise à cet effet des kits éducatifs, comprenant les cours, des briques de construction pour la fabrication de robots, ainsi que des capteurs et moteurs pour les animer.

Améliorer l'éducation grâce aux nouvelles technologies

Lancée en 2004, Speechi a commencé en proposant aux enseignants un logiciel permettant de synchroniser des commentaires audio avec une présentation Powerpoint, et de les rendre accessibles en ligne, même à bas débit. "Notre mission est d'améliorer l'éducation grâce aux nouvelles technologies", résume Thierry Klein. L'équipe de développeurs a petit à petit étoffé l'offre de l'entreprise, en proposant d'autres logiciels, mais également du matériel, en commençant par un tableau interactif mobile. "Aujourd'hui, ce qui tire notre croissance, c'est l'écran interactif, continue le dirigeant.. Il se développe beaucoup dans les écoles, mais également dans les entreprises. Comme une tablette géante, il fonctionne sous Android et permet d'utiliser facilement différentes applications."

L'entreprise propose également un logiciel permettant aux enseignants d'interroger leurs élèves via des tablettes numériques, et de partager entre eux leurs questionnaires. Celui-ci a notamment pour ambition d'évaluer les différentes approches de l'enseignement : en collectant les réponses, Speechi peut établir des cartes de niveaux ou des courbes de progression. "C'est une démarche révolutionnaire, estime Thierry Klein, car nous apportons une approche scientifique dans un domaine où il y a peu d'évaluation. Seuls quelques milliers d'enseignants l'utilisent actuellement, mais à l'avenir cela pourrait apporter des informations qui, sans cela, auraient mis des années à être collectées."


Kit de robotique adapté aux programmes scolaires

Depuis une dizaine d'années, Speechi s'est également lancé dans la robotique, dans le but de favoriser la compréhension d'un monde de plus en plus peuplé d'objets électroniques. "Lorsque l'on apprend à utiliser un logiciel, on ne comprend pas pour autant comment fonctionnent les objets informatiques, note le PDG. Or, selon moi, c'est aujourd'hui tout aussi important que de comprendre la physique." L'entreprise teste alors différentes façons de familiariser les enfants au codage. "Nous avons développé des choses un peu austères, qui ne fonctionnaient pas bien", admet Thierry Klein. Ces tâtonnements aboutissent finalement au jeu de construction sur lequel se basent aujourd'hui les ateliers d'Algora. Les cours de codage obligatoire au collège ont fourni à Speechi un autre débouché pour cette méthode d'apprentissage : depuis septembre 2017, celle-ci est déclinée en une version adaptée au programme scolaire, destinée aux enseignants. Elle existe également sous forme de boites pour le grand public.


Chaque cours propose de construire un robot avec une nouvelle fonction, comme la marche, ou l'évitement des collisions. Après avoir ciblé les jeunes de 10 à 14 ans, puis ceux de 6 à 9 ans, Speechi prépare maintenant un kit à destination des lycéens, et envisage de le décliner en version adulte. "Dès le départ, nous avons eu des demandes pour cela, notamment de la part d'entreprises, indique Thierry Klein. Nous voudrions y répondre avec quelque chose qui aurait des applications concrètes immédiates. Mais cela ne se fera pas avant 2019."

La vidéo des kits de robotique pour apprendre la programmation

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale