Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Spendesk lève 18 millions de dollars pour sa solution de gestion des dépenses professionnelles

Levée de fonds La start-up française Spendesk, spécialiste des outils de suivi des dépenses des PME, complète sa série B réalisée auprès du fonds Eight Roads Ventures par une nouvelle levée de fonds de 18 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Spendesk lève 18 millions de dollars pour sa solution de gestion des dépenses professionnelles
Spendesk lève 18 millions de dollars pour sa solution de gestion des dépenses professionnelles © Spendesk

La fintech française Spendesk annonce mardi 13 octobre une levée de fonds de 18 millions de dollars menée par le fonds d’investissement international Eight Roads Ventures. Ce tour de table est réalisé dans le prolongement d’une série B de 38 millions de dollars en septembre 2019 et porte à 68,5 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création y a 4 ans.

Ces capitaux visent à accompagner "la croissance que l'entreprise a connue au cours des derniers mois, la récente pandémie ayant souligné le besoin de digitalisation des services financiers et renforcé la demande de solutions de gestion des dépenses", explique la jeune pousse dans un communiqué.

Une validation des dépenses en temps réel
Créée en 2016 par Rodolphe Ardant, Jordane Giuly et Guilhem Bellion au sein du start-up studio eFounders, Spendesk a mis au point une plateforme de gestion des dépenses opérationnelles pour les PME. Cette solution permet d’offrir davantage de contrôle, de visibilité et d’automatisation aux équipes financières en centralisant en temps réel la validation des dépenses, l’émission de cartes virtuelles et physiques, le remboursement des notes de frais ou encore le paiement des factures fournisseurs.

Des besoins qui se sont accrus à l’occasion de la pandémie selon la fintech. "De nombreuses entreprises se rendent compte de l'inefficacité de certains processus tels que le partage des cartes de crédit de l'entreprise ou la collecte manuelle des reçus, d’autant plus lorsque leurs équipes travaillent à distance. La tendance à une plus grande décentralisation des dépenses crée de la complexité pour les responsables financiers qui font face à de nouveaux enjeux pour suivre et contrôler ces dépenses", analyse Rodolphe Ardant, cofondateur et dirigeant.

Plus de 40 000 utilisateurs
Spendesk explique avoir vu au cours des derniers mois ses revenus par abonnements doubler par rapport à l’année 2019. Le nombre de membres de CFO Connect, la communauté internationale à destination des responsables financiers créée par Spendesk, a lui aussi doublé depuis mars 2020. Rien qu’en Europe, le nombre de PME est estimé à 900 000.

A l'occasion de cette levée, Joseph Smith, ancien de chez Dixa, Qubit et Hootsuite, devient Chief Revenue Officer. Il aura pour mission de consolider la présence de la start-up sur ses marchés prioritaires, à savoir la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les fonds levés permettront de poursuivre sur cette lancée et d’accélérer le développement de la solution "en intégrant des systèmes de budgets, des tableaux de bord, et toujours plus d’outils de contrôle pour les équipes financières".

En un an, l’entreprise a ouvert de nouveaux bureaux à Berlin, Londres et San Francisco, tandis que ses effectifs sont passés de 100 à plus de 200 salariés. Elle revendique plus de 40 000 utilisateurs dont les sociétés Curve, Doctolib, Gousto, Raisin ou encore Sézane.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media