Spiceworks se rêve en LinkedIn des professionnels de l'informatique

La start-up texane Spiceworks a développé une communauté pour professionnels de l'informatique. Un mélange entre LinkedIn et Amazon, elle permet d'échanger des conseils et de découvrir des produits. Elle vient de lever 57 millions de dollars et n'a pas fini de faire parler d'elle.

Partager
Spiceworks se rêve en LinkedIn des professionnels de l'informatique

Spiceworks, une start-up américaine du Texas fondée en 2004 qui a créé une communauté pour les professionnels de l'informatique, vient de lever 57 millions de dollars auprès de la banque d'investissement américaine Goldman Sachs, rapporte Venturebeat. Son réseau professionnel est utilisé par près du tiers des 15 millions de professionnels de l'IT dans le monde, selon son co-fondateur Jay Hallberg.

Une "market place" pour produits informatiques

En plus de la communauté, l'application - gratuite - Spiceworks fournit des logiciels et services dédiés aux professionnels de l'informatique. Elle permet par exemple de manager un réseau, de faire son inventaire, d'organiser des services cloud, de créer un support clients, etc. Le but selon les dirigeants de l'entreprise, est de simplifier la vie des pros et de devenir leur système de référence au quotidien. La start-up prévoit par ailleurs de développer plus de partenariats au travers de ses APIs, afin de permettre à d'autres de construire des services dédiés aux professionnels sur sa plate-forme. Jay Hallberg veut créer à terme un magasin d'applications pour l'informatique, "transformant la façon dont les pros de l'IT découvrent et achètent des produits".

En effet, la communauté et l'application sont gratuites car la plate-forme est sponsorisée par des vendeurs et fournisseurs de matériel informatique. Ces derniers offrent aussi des réductions aux utilisateurs. Spiceworks se veut une véritable market place pour professionnels de l'informatique, un endroit de référence pour acheter et découvrir de nouveaux produits. Elle permet notamment d'évaluer et comparer les fournisseurs.

Le LinkedIn de l'IT

L'entreprise mise avant tout sur une communauté de confiance, pour devenir le Facebook ou le LinkedIn des professionnels de l'informatique. Un peu à la manière de Github qui a développé un service similaire pour les développeurs. On peut y échanger des tuyaux, des conseils de pros, partager son travail ou simplement tisser des liens entre professionnels. Un risque : le manque de transparence ou d'objectivité d'un service sponsorisé par les vendeurs. Mais Jay Hallberg assure que les utilisateurs restent la priorité.

"Les professionnels serons toujours notre priorité, et nous serons toujours transparents sur notre business modèle", explique le fondateur. "Notre entreprise est fondée sur la confiance en la communauté, si on fait un faux pas, le business s'effondre". Une promesse qui semble fonctionner pour l'instant, puisque Spiceworks attire déjà 5 millions de visiteurs uniques par mois, et a levé au total 111 millions de dollars. Toutefois, le business modèle "à la Facebook", qui repose sur les revenus publicitaires et se veut une communauté de confiance, n'est pas évident à gérer. Spiceworks peut s'avérer plus facilement rentable grace à son partenariat direct avec les fournisseurs, mais devra préserver son indépendance et sa communauté. Selon Jay Hallberg, une "petite partie" seulement de son revenu actuellement proviendrait des transactions effectuées sur le site.

La start-up prévoit de s'étendre à l'Europe, à commencer par Londres où elle a une vingtaine d'employés parmi ses 250 salariés. Selon le Telegraph, elle pourrait entrer en bourse prochainement.

Nora Poggi

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS