Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Spie fait appel à la startup toulousaine Boks pour une solution connectée de réception des livraisons sur chantiers

La division Tertiaire de Spie Industrie & Tertiaire (groupe Spie), spécialisée dans les services multi-techniques pour les réseaux de l’énergie et des communications, met en œuvre, en partenariat avec la startup toulousaine Boks, un système de coffres connectés dédié aux problématique des livraisons de petits colis sur ses chantiers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Spie fait appel à la startup toulousaine Boks pour une solution connectée de réception des livraisons sur chantiers
Spie fait appel à la startup toulousaine Boks pour une solution connectée de réception des livraisons sur chantiers © Spie

"L'objectif était de trouver une solution adaptée à une problématique récurrente de réception de matériels et petits équipements sur nos chantiers. Au-delà d’interrompre les équipes dans l’exécution de leurs tâches, la réception de ces colis génère une perte de temps significative pouvant représenter jusqu’à 10% des heures de production. A cela, se rajoute le risque de sur-accident lié aux déplacements sur les chantiers", explique Mathieu Boutonnet, chef de service à la division Tertiaire de Spie Indusrie & Tertiaire.

Dans le cadre d'un partenariat engagé depuis 2018 avec l'IoT Valley, à Labège (dans l'agglomération toulousaine), la filiale française du groupe Spie (47 200 salariés dans le monde, 6,9 milliards de chiffre d'affaires en 2019) a mis en œuvre une dynamique spécifique pour accélérer l'innovation digitale au sein de ses équipes. La règle du jeu est simple : partir d'un état des lieux des problématiques de terrain pour détecter des pistes d'amélioration et mettre en œuvre de nouvelles solutions.

"Ce partenariat a d'ailleurs contribué à la création de Declique, une nouvelle startup née au début de l'année 2020 à l'IoT Valley, qui propose une solution connectée de quantification d'incidents industriels via la mise en place de boutons sur lesquels les collaborateurs sont invités à appuyer à chaque aléa de chantier", souligne Mathieu Boutonnet. Reste alors à trouver la ou les solutions adaptées.

Une solution initialement développée pour les résidences collectives
Concernant la réception de colis sur chantier, l'IoT Valley, après un sourcing auprès de ses réseaux, a favorisé un rapprochement entre Spie et la startup toulousaine Boks (15 salariés, 500 000 euros de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours). Créée en 2017 par Adrien Oksman et Olivier de Rodellec, Boks propose un concept de consignes collectives, connectées et sécurisées, grâce à une application mobile et à une communication en Bluetooth. Installées dans les parties communes des immeubles et protégées par un code d'accès à usage unique, ces consignes partagées permettent aux résidents d’accéder à leurs colis 7j/7 et 24h/24.

"Nous avons adapté nos briques technologiques aux contraintes de Spie et de ses chantiers, notamment en termes de dimension et de résistance des consignes", précise Adrien Oksman, président de Boks. A son arrivée sur le chantier, le livreur appelle le chef de chantier qui génère un code d'accès à la consigne à partir de l'application smartphone. Autres avantages mis en avant : le système ne nécessite ni raccordement électrique, ni liaison internet ; il est facile à installer et à désinstaller, et il est autonome en énergie.
Un déploiement attendu pour 2021

Un premier modèle de coffre (1,20 mètre de haut, pour 80 cm de large et 80 cm de profondeur) est en phase de tests sur trois premiers chantiers dans l'agglomération toulousaine. "Il répond positivement à environ 70% des livraisons effectués sur ces chantiers", précise Mathieu Boutonnet. D'autres modèles pourraient être développés dans la foulée pour répondre à d'autres typologies de livraisons sur chantier.

"Cette offre intéresse déjà d'autres groupes de construction, toujours dans le second œuvre, mais aussi des industriels, pour faciliter la réception de colis sur certains sites logistiques. Nous tablons sur quelques dizaine d'unités commercialisées en 2021", confie Adrien Oksman. De nouveaux usages à développer alors que la startup est en phase d'accélération sur ses consignes connectées dans l'habitat, avec près d'un millier d'unités installées au compteur et des partenariats qui se multiplient avec de grands noms de l'immobilier, parmi lesquels Vinci Facilities, CDC Habitat, Constructa, Eiffage, Nexity, Axa IM ou encore le promoteur Fonta. Boks table sur plus de 10 000 unités installées à l'horizon de fin 2022, tous usages confondus.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.