Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Splashtop lève 50 millions de dollars pour sa gamme de solutions cloud d'accès à distance

Levée de fonds Splashtop a annoncé avoir clôturé un nouveau financement de 50 millions de dollars. La start-up de San Jose, spécialisée dans les solutions de services d'accès et d'assistance à distance pour les entreprises, dépasse ainsi une valorisation d’un milliard de dollars et fait son entrée au cercle des licornes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Splashtop lève 50 millions de dollars pour sa gamme de solutions cloud d'accès à distance
Splashtop lève 50 millions de dollars pour sa gamme de solutions cloud d'accès à distance © Splashtop

L’entreprise californienne Splashtop a annoncé ce 27 janvier une levée de fonds de 50 millions de dollars. Ce tour de table a été mené par Sapphire Ventures (sorti du giron de l’Allemand SAP en 2011) et il inclut les investisseurs historiques comme NEA, DFJ DragonFund et Storm Ventures. La levée de fonds porte sa valorisation au-delà du milliard de dollars.

Remplacer les VPN
Splashtop est un fournisseur de solutions d'accès à distance pour les entreprises. Cet acteur – créé en 2006 sous le nom de DeviceVM par des étudiants du MIT et basé dans la Silicon Valley – propose des logiciels et des services d'accès et d'assistance à distance "de nouvelle génération" pour les entreprises, les établissements scolaires, universitaires et de recherche, les agences gouvernementales, les petites entreprises, les MSP, les services informatiques et les particuliers. Les solutions cloud sont proposées en remplacement des approches plus anciennes telles que les réseaux privés virtuels (VPN).

Elle garantit une conformité aux audits de sécurité SOC 2/SOC 3 et assure les mises en conformité avec le Règlement général européen sur la protection des données (RGPD). La solution intègre notamment l'authentification unique (SSO), ce qui permet aux organisations d'authentifier les utilisateurs et les appareils afin d'améliorer la sécurité de manière centralisée. Elle prend également en charge la diffusion en continu de qualité 4K à 40 images par seconde (ips) et de l'iMac Pro Retina 5K, à faible latence à destination des éditeurs vidéo, les développeurs de jeux, les professionnels de la CAO / FAO et toute personne effectuant des activités de traitement intensives depuis son domicile, sans nécessiter un accès physique aux postes de travail haut de gamme de leurs lieux de travail.

Explosion de la demande en 2020
La société américaine explique avoir profité d’un contexte favorable avec une crise sanitaire qui a accéléré la demande de solutions d'accès à distance. "Cette solution d'accès à distance sécurisé a été essentielle pour les entreprises de toute taille pendant la pandémie, et nous prévoyons qu'elle continuera de l’être au-delà de la pandémie, à l’heure où la façon de travailler se transforme", explique Jai Das, président de Sapphire Ventures.

En 2020, Splashtop s’est implantée en Europe où la société a ouvert un siège EMEA à Amsterdam et un centre de données cloud basé en Allemagne. Elle est également présente en Asie. "Splashtop a connu une augmentation rapide de la demande de sa solution d'accès à distance pour les laboratoires informatiques des établissements d’éducation, principalement grâce au bouche-à-oreille", explique la société.

Plus de 30 millions d'utilisateurs
Elle a également lancé Splashtop Enterprise qui offre aux entreprises des options de licence flexibles pour répondre à leurs besoins en matière d’accès à distance au personnel informatique, au support technique et aux utilisateurs finaux, ainsi que Splashtop Enterprise for Remote Labs, qui permet aux établissements d’enseignement de mieux gérer l'accès des étudiants et des professeurs aux ressources informatiques de leurs laboratoires informatiques.

Splashtop a enregistré un NPS (Net Promoter Scor) de 83. Elle revendique plus de 30 millions d'utilisateurs. Parmi les entreprises convaincues, Disney, FedEx, GE, Marriott, Toyota, des institutions gouvernementales et éducatives comme les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux Etats-Unis, l'Université Harvard, Stanford Healthcare et "un laboratoire permettant la recherche sur le vaccin COVID-19 par les principales sociétés pharmaceutiques", dont le nom reste confidentiel. Rentable depuis 2015, elle affiche un taux de croissance de 160%.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media