Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Square lance ses services de paiement en bêta test en France

L'entreprise américaine Square, spécialiste des solutions de paiement "nouvelle génération" pour les commerçants, lance un bêta test en France. Son objectif : apprendre des besoins et particularités du marché français pour mieux le conquérir lors de son lancement général d'ici la fin d'année.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Square lance ses services de paiement en bêta test en France
Square lance ses services de paiement en bêta test en France © Square

Square, l'un des pionniers des solutions modernes de paiement à destination des commerçants, annonce le lancement de ses services en France sous forme de bêta-test ce 6 juillet. Quelques entreprises sont déjà équipées de ses solutions, parmi lesquelles on trouve L'Atelier Photolix, qui les a déployé dans deux de ses studios photo basés à Lille, et Bonobo, un restaurant situé à Montpellier.

Le programme, baptisé "Avant-première", est disponible pour tout commerçant intéressé dans la limite des places disponibles. Ces dernières seront attribuées sur le principe du premier arrivé, premier servi. Une fois inscrit, Square indique que ses clients pourront commencer à utiliser ses solutions en quelques jours, sans avoir à signer de contrat à long terme ou avoir à payer de frais de démarrage. Le matériel leur sera fourni gratuitement.

Une offre combinant matériel, logiciels et services
A noter que Square ne fournit pas que des terminaux de paiement, mais également des solutions de paiement en ligne et même des services d'accompagnement pour créer des sites marchands. Il fournit aussi des logiciels de gestion d'inventaire, de gestion de ressources humaines, tout un écosystème de solutions et services dédiés aux commerçants. Toute cette offre est d'ores et déjà disponible aux bêta-testeurs.

Cette arrivée en France a été murie de longue date, explique Jason Lalor, Jason Lalor, executive director pour Square Europe, à L'Usine Digitale. "Nous avions annoncé il y a plusieurs années déjà notre désir de nous internationaliser, et nous sommes entrés sur plusieurs marchés comme l'Australie, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni et dernièrement l'Irlande."

Le lancement en Irlande, qui a eu lieu en mai, était le premier depuis quatre ans. La France suit donc rapidement, et a été choisie car Square juge le marché aligné avec ce qu'il propose. "J'attends ça depuis des années pour être honnête, avoue Jason Lalor. Le marché français est très sophistiqué et il a une forte dynamique entrepreneuriale. Nous y voyons beaucoup d'opportunités et nous savons que nous y serons soutenus."

Les services financiers suivront dans un second temps
Square prévoit de rendre ses produits accessibles de façon générale en France d'ici la fin de l'année. "En Irlande, le bêta-test a été rapide, il n'a pris que six semaines," détaille Jason Lalor. Mais il prendra dans l'Hexagone "le temps qu'il faudra". Son objectif est de déterminer les particularités du marché français, les besoins spécifiques des commerçants locaux et la manière dont ils perçoivent et réagissent à la marque et à ses solutions. "Nous n'avons pas juste une 'stratégie européenne', nous adressons chaque pays indépendamment en fonction des coutumes, nuances et comportements qui lui sont propres", poursuit le dirigeant.

Dans un second temps, l'entreprise ouvrira l'accès à ses autres produits, notamment pour l'obtention de prêts ou la gestion de capital. Cette offre à 360° est le point fort de Square face à la concurrence et rend Jason Lalor confiant qu'il saura s'imposer sur le marché français. Pour autant, ses opérations restent basées à Dublin pour le moment, sans recrutement prévu en France dans l'immédiat. "Il est encore tôt, tempère Jason Lalor. Nous allons déjà tâcher de réussir notre bêta-test."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.