Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Square se rebaptise Block pour exprimer ses ambitions dans la blockchain

La marque Square sera désormais réservée aux solutions de paiement, tandis que l'entreprise adopte un nom correspondant à son nouveau projet de croissance : les services liés au bitcoin et à la finance décentralisée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Square se rebaptise Block pour exprimer ses ambitions dans la blockchain
Square se rebaptise Block pour exprimer ses ambitions dans la blockchain © Capture d'écran Twitter

Deux jours après avoir démissionné de son poste de CEO de Twitter, Jack Dorsey repart sur de nouvelles bases avec son autre société, Square. La fintech spécialisée dans les solutions de paiement pour les commerçants a annoncé le 1er décembre un changement de nom. Elle se rebaptisera Block le 10 décembre, en rapport à la blockchain. Ceci pour exprimer son repositionnement stratégique sur les technologies de finance décentralisée.

Le nouveau nom "souligne la croissance de l'entreprise" et "crée de la place pour la croissance future", déclare le fondateur dans un communiqué, qui détaille les associations d'idées pertinentes pour l'entreprise autour du terme block en anglais : "des blocs de construction, des quartiers et leurs commerces locaux, des communautés qui se réunissent dans des fêtes de quartier, la blockchain, une ligne de code, et des obstacles à surmonter."

Développer les activités reposant sur la blockchain
Fondée en 2009, le cœur de métier de Square est un terminal de paiement permettant d'accepter les règlements par carte bancaire sur un smartphone. Par la suite, la société a développé tout une suite d'outils pour les petits commerces, allant de l'application bancaire au logiciel de gestion du point de vente, en passant par un ensemble de solutions de paiement. L'entreprise a par ailleurs racheté la société de paiement fractionné Afterpay pour 29 milliards de dollars en août dernier.

Square s'est déjà diversifiée dans le trading de bitcoins, qui lui a rapporté 1,8 milliard de dollars au troisième trimestre 2021, soit près de la moitié de ses revenus totaux. Elle a également racheté le site de streaming musical de Jay-Z, Tidal, en mars pour 297 millions de dollars, sans doute dans le but de développer les NFT sur la plateforme. Enfin, elle mène un projet de plateforme de développement pour les services de finance décentralisée, annoncé en juillet 2021 et baptisé TBD54566975, centré sur le protocole Bitcoin.

Les services liés aux paiements conserveront la marque Square, tandis que la division consacrée aux cryptomonnaies prendra le nom de Spiral.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.