Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Square va opérer une banque aux Etats-Unis dès 2021

La fintech Square a obtenu l’autorisation des régulateurs pour ouvrir un service bancaire en 2021. Une opération dont le but est de l’aider à diversifier ses activités et sources de revenus en capitalisant sur un public longtemps mal considéré par les banques traditionnelles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Square va opérer une banque aux Etats-Unis dès 2021
Square va opérer une banque aux Etats-Unis dès 2021 © Square

La fintech Square, dirigée par le patron de Twitter Jack Dorsey, deviendra une banque dans moins d’un an. Elle a annoncé mercredi 18 mars 2020 avoir obtenu l’accord des régulateurs pour ouvrir ce service aux Etats-Unis dans le courant de l’année 2021. Sobrement baptisé Square Financial Services, ce nouvel organisme a reçu l’approbation sous conditions de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), tout comme celle du département des Institutions financières de l’Utah – Etat où la banque débutera ses activités.

 

DESTINÉ AUX PETITES ENTREPRISES

Square Financial Services aura pour objectif de proposer de "petits prêts" et "un service de dépôt" à des sociétés de taille modérée. "Nous apprécions l’approche adoptée par la FDIC vis-à-vis de notre vision, ainsi que le fait qu’elle prenne acte de la position unique de Square lui permettant de bâtir un pont entre le système financier et les plus défavorisées, a déclaré par voie de communiqué Jacqueline Reses, dirigeante de l’activité Capital Lead (acquisition de capitaux) chez Square et présidente exécutive du conseil d’administration de Square Financial Services. Nous sommes désormais à la tâche pour ouvrir cette nouvelle banque aux petites entreprises."

 

La manœuvre entreprise par la société californienne doit l’aider à diversifier ses activités et sources de revenus. Elle entend non seulement proposer davantage de services à ses clients actuels pour les fidéliser, mais aussi conquérir de nouveaux publics. Assez mal considérées par les banques traditionnelles, qui ne voient pas en elles des clients très attractifs, les petites entreprises constituent le cœur de cible des fintech américaines. Square est la seconde start-up à recevoir de telles agrégations de la part du gouvernement fédéral en seulement quelques semaines. Sa concurrente Varo Money a eu ce privilège en février 2020.

 

LA PANDÉMIE DE COVID-19 SE FERA SENTIR

Par une méthode détournée, LendingClub opère, elle aussi, ce type de services. La jeune pousse spécialisée dans le crédit en ligne a déboursé 185 millions de dollars pour s’offrir la banque virtuelle Radius – très populaire aux Etats-Unis, avec 1,4 milliards de dollars d’actifs. De quoi s’octroyer des services financiers plus facilement… sans passer par la procédure d’autorisation habituelle.

 

L’annonce de Square intervient dans un contexte compliqué pour l’économie mondiale, alors que la pandémie de Covid-19 continue de se propager en Europe et en Amérique. Cette crise sanitaire a notamment poussé la société d’investissements Citi à faire passer la côte de la start-up d’"Occasion à saisir" à "Neutre" auprès de ses utilisateurs, affirmant s’attendre à ce que "des répercussions disproportionnées" se fassent ressentir sur son activité dans les prochains mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media