Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Stanley Black & Decker s'automatise

Stanley Black & Decker est nominé pour le prix Supply Chain Digitale de l'année. Il se distingue par la numérisation de sa supply chain ou de sa filière qui aurait eu une incidence sur son organisation industrielle.
P. D. |
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Stanley Black & Decker s'automatise
Stanley Black & Decker s'automatise

Au centre de distribution de Damparis (Jura), tout a été pensé pour optimiser la préparation des commandes du fabricant d’outils Stanley Black & Decker.

Le Déclic

"Pas de déclic, mais la nécessité d'automatiser. Nous avons eu une approche besogneuse, en prenant en compte chaque contrainte."
Pierre Chemarin, directeur du centre de distribution de Stanley Black & Decker

Construite sur mesure, la solution repose sur l’utilisation de technologies pilotées numériquement pour traiter les 35 000 pièces quotidiennes issues de 20 000 références : convoyeurs automatiques, pick to light et voice picking. Chacune d’entre elles est associée informatiquement à un type de produit, selon le poids, la taille et la vitesse de rotation. Les objets les plus encombrants sont traités manuellement, à l’aide de chariots élévateurs à mât rétractable.

Les pièces de taille moyenne sont placées manuellement dans des cartons, convoyés ensuite automatiquement. Les petits produits les plus commandés transitent par les convoyeurs, avec un réapprovisionnement par l’arrière en temps masqué. Dans ce secteur, chaque opérateur travaille en pick to light sur une zone limitée à moins de 30 mètres, pour réduire les déplacements. Le voice picking est utilisé comme technologie médiane, dans le cadre de tournées de préparation. Quelque 14 000 références sont gérées sans déplacement des opérateurs, ce qui a multiplié par cinq la productivité. L’automatisation a permis une densification du stock, avec un gain de 20% sur l’ensemble de l’entrepôt.

Patrice Desmedt

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media